La Fondation Trump poursuivie par la procureure générale de New York

Dominique Dufresne
Juin 15, 2018

"En deux tweets, il a accusé les " démocrates véreux " qui dirigent l'État de New York de " tout faire pour l'attaquer en justice", grâce à " une fondation qui a engrangé 18,8 millions de dollars et a donné à des oeuvres caritatives un montant supérieur à ses gains, 19,2 millions de dollars ".

Le bureau du procureur général de l'Etat de New York a déposé une plainte le 14 juin contre la Fondation Donald J. Trump, l'accusant, ainsi que la famille Trump, de violations flagrantes des lois de financement de la campagne, de transactions personnelles et de coordination illégale avec la campagne présidentielle.

Son conseil d'administration, où siégeaient ses trois enfants, n'existait que sur le papier, et ses dépenses étaient directement réglées par la Trump Organization, non pas en fonction de leur objectif charitable, mais uniquement en fonction du statut fiscal du destinataire du chèque. Le président américain a aussitôt réagi sur Twitter, dénonçant une "chasse aux sorcières".

Rassemblement national : Gilbert Collard visé par une plainte pour viol
Je suis toujours entouré: "vous pensez bien qu'on aurait aperçu quelque chose si j'avais touché à quelqu'un", poursuit Gilbert Collard.

La procureure générale de l'État de New York poursuit la Fondation Trump, que le président Donald Trump aurait utilisée illégalement pour rembourser ses créanciers, décorer un de ses clubs de golf et organiser des concours en marge de sa campagne en 2016. "Comme le montre l'enquête, la Fondation Trump n'était guère plus qu'un chéquier pour régler les dépenses de Donald Trump et de ses entreprises à des organisations à but non lucratif, quelles que soient leur raison d'être et leur légalité", a déclaré la procureure de l'Etat de New York, Barbara Underwood, dans un communiqué. Elle a entamé une action judiciaire pour obtenir sa dissolution.

Elle cite aussi un paiement de 10.000 dollars pour le compte d'une association d'aide aux jeunes avec des difficultés d'apprentissage, qui aurait servi à payer une toile représentant Donald Trump.

L'Etat de New York demande la dissolution de la fondation et la restitution de 2,8 millions de dollars.

Mondial 2018: A la veille du lancement de l'événement, Anne-Sophie Lapix adresse une pique aux footballeurs et s'excuse sur Twitter- Regardez
D'autres se sont empressés de critiquer ouvertement Anne-Sophie Lapix : "Elle est journaliste et se doit être impartiale". La journaliste a posté un message afin de s'excuser: "Chers twittos, chers amateurs de football".

Aussi lourdes que puissent paraître ces accusations pour un président en exercice, elles ne sont pas nouvelles.

L'enquête sur sa fondation a commencé en juin 2016, près de six mois avant son élection à la Maison Blanche, après des révélations du Washington Post qui mettait le doigt sur des paiements douteux.

Jeudi, il a contre-attaqué dès l'annonce de l'assignation, mettant en cause les motivations de la procureure à poursuivre cette affaire, et soulignant que même son prédecesseur pro-Hillary Clinton, Eric Schneiderman, "n'avait jamais eu le courage de poursuivre cette affaire ridicule".

EN IMAGES. Un raton laveur escalade un immeuble de 23 étages
Le petit animal a enflammé la Toile après avoir été filmé alors qu'il escaladait les 23 étages d'un gratte-ciel. Ce mercredi matin vers 10h heure française, l'animal a heureusement atteint le haut du bâtiment sans encombre.

La procédure "vise à dissoudre la fondation et à interdire au président et à trois de ses enfants d'occuper des fonctions dans des organisations à but non lucratif", précise le quotidien.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL