Trump accusé d'avoir détourné de l'argent

Dominique Dufresne
Juin 14, 2018

"Le bureau de la procureure générale de l'État de New York a enregistré une assignation à la formulation cinglante visant la fondation Donald J. Trump, en accusant l'organisation et la famille Trump de graves violations des lois sur le financement des campagnes, de self-dealing [détournement de fonds] et de coordination illégale avec la campagne présidentielle", rapporte The New York Times ce 14 juin. Le procureur général a également envoyé des lettres à L'Internal Revenue Service, l'agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte l'impôt sur le revenu et des taxes diverses, et à la Commission électorale fédérale pour d'éventuelles mesures supplémentaires, qui pourraient s'ajouter aux nombreux problèmes juridiques de Donald Trump.

La procureure a indiqué avoir assigné en justice le président et les trois enfants issus de son premier mariage, Donald Jr., Eric et Ivanka, tous trois membres du conseil de direction de fondation, pour "conduite illégale récurrente". Il avait ordonné à la Fondation de cesser toutes ses activités de financement dans l'État de New York.

Jessica Thivenin interdite de chaussures Louboutin sur Les Marseillais
La marque Christian Louboutin est-elle gênée d'apparaître dans une émission de téléréalité? Il faut être qui, en fait? "Il faut que tu nous dises parce qu'on ne sait plus".

L'assignation affirme notamment que la fondation, à laquelle Trump lui-même ne donnait plus d'argent depuis 2008, n'avait pas d'employé propre. Sans contrôle, Donald Trump aurait ainsi utilisé la fondation pour payer des frais personnels, promouvoir ses hôtels ou clubs de golf, et même peser sur sa campagne électorale, ce qui est strictement interdit par la loi.

"Comme le montre l'enquête, la Fondation Trump n'était guère plus qu'un chéquier pour régler les dépenses de Donald Trump et de ses entreprises à des organisations à but non lucratif, quelles que soient leur raison d'être et leur légalité", a déclaré Barbara Underwood, dans un communiqué. Il a accusé les "démocrates véreux" qui dirigent l'État de New York de "tout faire pour l'attaquer en justice". Le procès, intenté devant la Cour suprême de l'État à Manhattan, est l'aboutissement d'une enquête de près de deux ans sur la fondation Trump, qui a fait l'objet d'un examen minutieux pendant et après la campagne présidentielle de 2016.

Mondial 2018: A la veille du lancement de l'événement, Anne-Sophie Lapix adresse une pique aux footballeurs et s'excuse sur Twitter- Regardez
D'autres se sont empressés de critiquer ouvertement Anne-Sophie Lapix : "Elle est journaliste et se doit être impartiale". La journaliste a posté un message afin de s'excuser: "Chers twittos, chers amateurs de football".

La campagne Trump avait à ce moment promis de collaborer à l'enquête, après avoir accusé M. Schneiderman d'être un partisan de Hillary Clinton. Il a aussi assuré qu'il ne réglerait pas cette affaire à l'amiable, comme il l'a fait dans le passé pour d'autres assignations au civil. Elle a lancé une action pour dissoudre la fondation et exiger la restitution de quelque 2,8 millions de dollars.

XV de France : Rémy Grosso à l’hôpital pour des examens
Les deux autres test-matches contre les All Blacks auront lieu samedi prochain à Wellington puis le 23 juin à Dunedin. Une fois le feu vert du staff médical, Rémy Grosso pourra rentrer en France.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL