Sommet du G7 : Justin Trudeau dans le collimateur de Donald Trump

Dominique Dufresne
Juin 13, 2018

M. Trudeau avait répété à la fin du sommet que les nouveaux droits de douane imposés par les États-Unis au Canada sur l'acier et l'aluminium étaient "insultants ", au regard de l'histoire entre les deux pays, et comme l'Union européenne, il avait confirmé des représailles pour juillet. Vexé par des commentaires du Premier ministre canadien, Donald Trump a déclaré, dans des tweets rageurs, qu'il retirait le soutien des Etats-Unis au communiqué commun final du G7.

Au côté de Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, il a affirmé que la relation américano-canadienne n'avait "jamais été aussi bonne" et qu'il pensait que les sept se mettraient d'accord sur un communiqué conjoint, sans donner aucune indication spécifique sur un éventuel terrain d'entente. "Nos tarifs douaniers sont en réponse à ses droits de douane de 270% sur les produits laitiers!" a-t-il ajouté.

Sur l'Iran, autre grande ligne de fracture depuis que les Etats-Unis ont claqué la porte de l'accord nucléaire iranien, Donald Trump a indiqué que "les Etats du G7 (restaient) décidées à contrôler les ambitions nucléaires" de Téhéran.

"Le Canada ne mène pas sa diplomatie par des attaques ad hominem.et nous nous abstenons particulièrement des attaques ad hominem quand elles viennent d'un proche allié", a rétorqué la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland.

Sur ces deux points, "je ne sais pas vous dire quel sera le choix et les décisions de l'administration américaine", a dit Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse.

Mbappé touché à l'entraînement — EdF
Près de Rami se trouve Benjamin Pavard, et l'on ne peut distinguer les autres joueurs aux soins derrière le latéral. Mais il s'est plutôt mal terminé pour la pépite française: Kylian Mbappé .

Les dirigeants passent vendredi et une partie de samedi dans un manoir de la petite ville de La Malbaie, au Québec, leur première confrontation à sept depuis l'imposition par Washington de tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium étrangers.

Le président, un habitué des réactions épidermiques, réagissait à des déclarations de Justin Trudeau.

Dans le texte communiqué final, le G7 appelait d'ailleurs la Russie à "cesser de saper les systèmes démocratiques" et à abandonner "son soutien au régime syrien".

La veille, la France avait sèchement commenté la volte-face américaine. " La coopération internationale ne peut dépendre des colères et. Après avoir visé le Canada, il "s'en est également pris aux pays européens - dont, nommément, l'Allemagne - qui, en plus de leur excédent commercial avec les Etats-Unis, ne paient pas suffisamment, selon lui, pour l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN)" [Le Monde]. Cette surtaxe pourrait coûter des milliards de dollars aux producteurs canadiens et allemands si elle venait à se matérialiser. Le président français Emmanuel Macron a lui prévenu qu'il n'y avait "pas de changement" en ce qui concerne les contre-mesures européennes annoncées sur le bourbon ou les motos américaines. L'Allemagne a accusé le président américain de "détruire" la confiance des alliés à coups de tweets.

Le président américain est arrivé le dernier et reparti le premier du cossu hôtel surplombant le Saint-Laurent, où les chefs d'Etat et de gouvernement se sont réunis pendant deux jours.

Les dates des perturbations en juin — Calendrier grève SNCF
Ils espèrent un regain de mobilisation après la perte de vitesse des dernières séquences de grève . Les cheminots ne veulent pas céder face à la réforme de la SNCF .

Les droits de douanes actuels sont effectivement différents entre l'UE et les Etats-Unis.

Les dirigeants des pays membres du G7.

Lors d'une visite d'Emmanuel Macron en avril aux Etats-Unis, ils avaient multiplié les accolades et les tapes affectueuses, Donald Trump allant jusqu'à épousseter lors d'une séance photo l'épaule de son homologue français, pour, selon lui, enlever quelques pellicules.

Le président américain, a dit une source française, a participé à tous les échanges en vue de construire un compromis et avait "visiblement envie de contribuer à un accord".

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert remportent le double messieurs — Roland-Garros
Ils affrontaient le Croate Mate Pavic et l'Autrichien Oliver Marach , les numéros un et numéro deux mondiaux. Mahut et Herbert avaient aussi disputé la finale à l'Open d'Australie en 2015.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL