Poutine rencontrer a Trump "dès que" Washington sera prêt

Dominique Dufresne
Juin 12, 2018

"Le président américain a lui-même dit et répété qu'il considérait utile une telle rencontre".

Le président russe, Vladimir Poutine, a réitéré, dimanche, sa prédisposition à rencontrer le président américain, Donald Trump, si Washington est prêt à cela.

Un nouvel abonnement Origin Access Premier (sur PC) — Electronic Arts
En parallèle, Electronic Arts a teasé la préparation d'un service de cloud-gaming, à l'instar du PlayStation Now sur PS4. L'EA Play n'est pas que l'occasion pour EA de présenter de nouveaux jeux et de nouvelles licences.

Il a ajouté qu'il n'avait pas discuté avec Donald Trump du lieu où pourrait se dérouler une telle rencontre, mais que "beaucoup" de pays étaient prêts à l'accueillir, notamment l'Autriche. Le président américain "est une personne réfléchie, il sait écouter et répondre aux arguments de son interlocuteur", a jugé M. Poutine, lors d'une émission télévisée qui doit être diffusée samedi et que les agences de presse russes citaient vendredi soir.

"C'est juste une question technique", a-t-il estimé.

Nike refuse de chausser l'équipe iranienne — Coupe du monde
En conséquence, l'administration Trump a rétabli l'intégralité des sanctions imposées à Téhéran. Avec la Coupe du monde de foot , la politique s'invite une nouvelle fois dans le sport.

L'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, attribué par les pays occidentaux à la Russie, n'a pas permis à cette idée d'être concrétisée, selon M. Ouchakov.

Ces déclarations de Vladimir Poutine interviennent alors que les médias l'interrogeaient sur le document final du G7, sommet ayant réuni les États-Unis, le Canada, le Japon, l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et l'Italie. "Je pense qu'il faut arrêter ce babillage inventif et se tourner vers les sujets concrets relevant d'une vraie coopération", a-t-il déclaré.

La FIFA valide la candidature du Maroc pour le vote final
Le classement FIFA qui permet de hiérarchiser les pays sur la planète football depuis de nombreuses années va changer. Sur un total de 211 fédérations membres de la FIFA , les quatre en lice ne peuvent prendre part au vote.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL