Rafael Nadal remporte Roland-Garros pour la onzième fois

Margot Aubert
Juin 11, 2018

La France a beaucoup changé depuis 2005, une époque où Jacques Chirac était président de la République, où les smartphones n'existaient quasiment pas, où Zinedine Zidane annonçait son retour en Equipe de France pour l'aider à se qualifier pour le Mondial. Et à la fin, ces dernières années, c'est souvent Rafael Nadal qui gagne. Malgré un premier set disputé, l'Espagnol a raflé ce dimanche son onzième titre Porte d'Auteuil, en battant en trois manches l'Autrichien Dominic Thiem (6-4, 6-3, 6-2). Mais en cas de défaite dimanche, le Suisse lui reprendrait sa place de numéro 1 mondial. Malheureusement pour lui, il a complètement craqué à 5-4, encaissant un jeu blanc sur son service après avoir enchaîné quatre fautes consécutives.

Le premier set, c'est Nadal qui l'a remporté sur le score de 6-4. A partir de là, le public parisien le pressentait, le match était quasiment plié.

Romy Schneider alcoolique ? La colère de sa fille Sarah Biasini, "scandalisée"
Selon elle, le biopic contient des "sous-entendus qui sont totalement mensongers". "C'était une habitude. Le film est malsain et opportuniste , avec une volonté de dégrader son image", a-t-elle regretté.

Comme toujours en finale de Roland-Garros, Rafael Nadal a été sans pitié pour son adversaire.

L'Espagnol a pleuré. Il a soulevé, câliné et embrassé la Coupe des Mousquetaires sous l'ovation du public du court Philippe Chatrier, avant que soit diffusé l'hymne national espagnol. Thiem, seul joueur à l'avoir battu sur l'ocre depuis 2017 et ce, deux fois, s'est battu mais a manqué de métier et de régularité pour sa première finale en Grand Chelem. Breaké une fois, puis deux, il a laissé l'occasion au Roi de servir pour le gain du tournoi. L'Espagnol continue d'écrire sa légende après son onzième succès sur la terre parisienne...

ONPC - Yann Moix virulent avec Diane Ducret : La romancière dénonce sur Twitter
Alors qu'il s'apprête à rendre sa place de chroniqueur dans quelques semaines à peine, Yann Moix continue à dézinguer à tout va. Je trouve ça flasque, informe, inintéressant.

Et malgré quatre balles de match sauvées, l'inéluctable est arrivé. Avec lui, l'incroyable est devenu normal.

Lait Lactalis contaminé: le PDG fait bouillir les députés
De plus, le patron de Lactalis , Emmanuel Besnier , a montré beaucoup de réticence à venir devant les parlementaires . Une association annonce des "centaines" de plaintes de parents en France contre le groupe.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL