Nouvelles révélations sur des 'ristournes' accordées au candidat Macron

Elisa Mosse
Juin 11, 2018

Le président de la commission nationale des comptes de campagne annonce donc que les conclusions de la Commission sont "définitives".

Après Mediapart et Le Monde en mai, France info a publié jeudi une enquête affirmant que le candidat d'En Marche! avait bénéficié de "prix cassés" et de "ristournes cachées" de la part de théâtres parisiens ayant accueilli ses réunions publiques. Le président de la CNCCFP, François Logerot, a assuré jeudi qu'il n'y avait pas d'"irrégularités" dans les comptes d'Emmanuel Macron.

Jeudi 7 juin, après la publication de la commission nationale des comptes de campagne et les révélations de plusieurs médias sur des promotions ou ristournes accordées à Emmanuel Macron dans le cadre de sa campagne à l'élection présidentielle, l'Élysée réaffirme la validation des comptes par la commission.

Bertrand Cantat annonce la fin de sa carrière en plein concert
Des militantes féministes reprochent à celui qui est qualifié de "tueur " d'être remonté sur scène. Les déclarations ont été confirmées par Pascal Humbert, le bassiste de Detroit, à nos confrères.

Christophe Castaner, le délégué général de la République en marche, a nié toute "anomalie" dans les comptes d'Emmanuel Macron.

Mais l'opposition s'est déjà emparée de ces nouvelles révélations. Dans un billet de blog, Jean-Luc Mélenchon, qui fait lui-même l'objet d'une enquête pour "vérification" des comptes, a mis en cause François Logerot, invoquant la hausse de sa rémunération à la tête de la Commission, et estimé avoir été mis en cause à tort pour détourner l'attention des comptes d'Emmanuel Macron.

Ce nouveau développement dans les affaires de comptes de campagne, qui concernent plusieurs candidats, intervient la semaine où est lancée une enquête sur un possible conflit d'intérêts visant le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, principal conseiller d'Emmanuel Macron. Mais, a-t-il ajouté sur LCI, cela "prouve que personne n'est à l'abri de rien dans notre République" et "montre bien que nous sommes une vraie démocratie". Ces deux salles appartiennent à Jean-Marc Dumontet, présenté par la radio comme "un personnage incontournable du théâtre français" et un "proche du couple Macron". Alors que le candidat socialiste Benoît Hamon a dû débourser 4.838 euros "pour une soirée assez similaire", selon la radio.

Messi met en garde ses coéquipiers — Argentine
Rappelons que le tirage au sort du mondial a placé l'Argentine dans le groupe D avec la Croatie, le Nigeria et l'Islande. Autant d'adversaires susceptibles de briser encore son rêve de triomphe à l'échelle internationale.

Plus tard dans l'après-midi, le Rassemblement national a indiqué qu'il "appuiera une demande de révision des comptes de campagne".

François Logerot a expliqué que la jurisprudence admettait "des remises dites commerciales jusqu'à 20%, sans difficulté" mais que les membres de la Commission, aux termes d'un guide interne du rapporteur, avaient pour consigne d'être particulièrement vigilants "sur ces problèmes de remise".

Le leader des Insoumis a également interpellé le chef de l'Etat: "Si vous avez la conscience tranquille, demandez comme moi la révision officielle de vos comptes". Si les comptes de l'ensemble des 11 candidats ont finalement été validés, la commission n'en a pas moins signalé la situation de Jean-Luc Mélenchon au parquet de Paris, qui a ouvert une enquête pour procéder à des vérifications.

Ryan Gosling est Neil Armstrong dans la bande-annonce — First Man
Ce long métrage sortira le 17 octobre en France, probablement après avoir été montré lors des festivals de la rentrée. Voici la première bande-annonce du très attendu First Man de Damien Chazelle ( La La Land , Whiplash ).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL