Nadal s'offre un onzième titre à Roland-Garros en battant Thiem

Margot Aubert
Juin 11, 2018

"Et encore... La seule inconnue pour Rafa, c'est l'usure de son corps" L'espagnol a fêté ses 32 ans le 3 juin dernier. Comme l'an passé face au Suisse Stan Wawrinka, il n'a même pas eu besoin de trop forcer son talent pour rester le maître incontesté des lieux.

Avant de jouer la première finale de Grand Chelem de sa carrière, Thiem était le seul joueur à avoir battu l'Espagnol sur terre battue à deux reprises, en 2017 à Rome et en 2018 à Madrid. "À Roland (Garros), je suis comme dans mon jardin ", aime rappeler Rafael Nadal.

Washington accuse le Canada de "trahison" après le fiasco du G7
Quant à l'ancien ambassadeur du Canada aux États-Unis, Derek Burney, il a exhorté le gouvernement canadien et ses alliés du G7 à rester calmes.

Pour la 1re fois depuis 11 ans, il n'y avait aucun Français en 8es de finale du tableau individuel. Concernant le service, Thiem a envoyé ses premières à 197 km/h de moyenne au premier set, avec une pointe à 224 km/h, alors qu'il tournait autour des 180 km/h auparavant dans le tournoi. Il s'est beaucoup agacé et a vite perdu pied dans la deuxième manche (4-1).

Nafael Nadal est plus que jamais le patron sur terre.

Ryan Gosling est Neil Armstrong dans la bande-annonce — First Man
Ce long métrage sortira le 17 octobre en France, probablement après avoir été montré lors des festivals de la rentrée. Voici la première bande-annonce du très attendu First Man de Damien Chazelle ( La La Land , Whiplash ).

L'Espagnol affrontait l'Autrichien Dominic Thiem en finale messieurs de Roland-Garros.

Il faudra donc attendre avant d'assister à un putsch à la Porte d'Auteuil.

Les Bleus se font accrocher — FRANCE-USA
Antoine Griezmann: Il a été dangereux sur deux tentatives aux 38e et 47e minutes et fait quelques mauvais choix. Il s'est montré dangereux à la 26e minute et sur un bon coup franc excentré frôlant le poteau à la 69e minute.

Trop puissant, trop fort Rafael Nadal. Touché visiblement à la main gauche, il a regagné son banc en se tenant le majeur. Finalement, ce pépin physique s'est avéré sans conséquence sur l'évolution du match. Pas franchement perturbé par ses articulations défaillantes, Nadal a bouclé le troisième set sans se faire peur. Mais il a eu besoin de cinq balles de match pour conclure après 2h42 de match.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL