Les agriculteurs poursuivent le blocage de raffineries et dépôts de carburants

Elisee Touchard
Juin 11, 2018

Ce lundi, Arnaud Rousseau, le président de la Fédération des producteurs d'oléagineux et de protéagineux (FOP) doit rencontrer le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

Les sites touchés par cette mobilisation sont ceux de Donges (Loire-Atlantique), Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), Dunkerque (Nord), Cognières (Yvelines), Gennevelliers (Hauts-de-Seine), Grandpuits (Seine-et-Marne), Vatry (Marne), Strasbourg (Bas-Rhin), Cournon (Puy-de-Dôme), Lyon et Feyzin (Rhône), La Mède (Bouches-du Rhônes) et Toulouse (Haute-Garonne).

Les agriculteurs préparent le blocage à partir de dimanche soir de plusieurs dépôts de carburant pour dénoncer les "contradictions" du gouvernement qui les oblige à respecter des normes que ne respectent pas les matières premières importées, à commencer par l'huile de palme utilisée pour produire du biocarburant.

Rhône : deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie
Deux autres personnes se trouvaient en effet dans l'appartement de fonction au moment des faits, selon l'AFP. Les autopsies, prévues ce lundi, devraient permettre d'établir les causes de leur mort.

Vous avez aimé cet article? Sous le hashtag #SauvezLesAgri, le premier syndicat agricole appelle ses adhérents sur les réseaux sociaux à occuper ces sites stratégiques, pour trois jours reconductibles. "Ce n'est pas l'agriculture que nous voulons", explique Cyrille Millard, président de la FDSEA 77.

Une pénurie de carburant n'est pas à craindre dans l'immédiat.

"Ce que nous demandons au gouvernement, c'est qu'avant l'application de toute nouvelle norme, le Corena [Comité de rénovation des normes en agriculture] puisse faire une expertise économique et sociale", a indiqué le porte-parole de la FNSEA. Une source au ministère des Transports rappelle au Parisien que la France dispose de réserves: le fameux "stock stratégique" qui correspond à l'équivalent de trois mois de consommation en France.

À quelle heure et sur quelle chaine — Maroc-Estonie
Finalement, l'Estonie sauvait l'honneur avec la réduction du score de Purje devant une défense bien passive à l'image de Da Costa. Invaincus en 2018, la Tunisie et le Maroc achèvent leur préparation à la Coupe du monde ce samedi.

La France compte sept raffineries et 200 dépôts dont environ 90 dépôts principaux. En cause, l'importation à partir de cet été de 300 000 tonnes d'huile de palme provenant d'Asie du sud-est pour alimenter la bio-raffinerie de Total à La Mède, près de Marseille. La région Grand Est étant "un gros producteur de colza et de betterave (deux biocarburants), on fragilise nos outils, on casse cette filière avec beaucoup d'emplois", a-t-il regretté. Avant d'ajouter que le gouvernement "ne reviendra pas " sur l'accord avec Total. Ils souhaitent également la réintroduction de l'amendement sur " l'interdiction d'importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l'Union européenne, même à doses résiduelles " au sein de la loi alimentation, examinée la semaine prochaine par le Sénat.

L'huile de palme est loin d'être le seul produit visé, mais c'est "la goutte qui a fait déborder le vase de la colère", ajoute Jérôme Despey. Le mouvement est observé avec intérêt par les ONG environnementales, d'ordinaire opposées à la FNSEA dans les dossiers phytosanitaires. Les agriculteurs " ne peuvent pas ignorer tout le travail " fait au niveau européen pour sortir de l'huile de palme, a-t-il aussi plaidé. La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs seront reçus mardi par le ministre de l'agriculture.

Vexé par Trudeau, Trump torpille l'accord final
Ce dimanche, l'Élysée , qui croyait avoir réussi l'impossible a rappelé: "Nous avons passé deux jours à avoir un texte et des engagements.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL