Le sommet inspire bars et restos de Singapour

Dominique Dufresne
Juin 11, 2018

Le dirigeant nord-coréen doit rencontrer le président américain Donald Trump le 12 juin à Singapour et la "dénucléarisation" de la péninsule sera l'enjeu principal de ce sommet. "Je crois vraiment que nous avons le potentiel de faire quelque chose d'incroyable pour le monde", a-t-il dit au sujet de sa rencontre avec Kim Jong-un, prévue le 12 juin prochain dans la cité-Etat de Singapour.

"Nous commencerons peut-être par établir une bonne relation et c'est quelque chose de très important pour atteindre le but ultime d'un accord", a ajouté l'ancien promoteur immobilier, rappelant l'exigence des Etats-Unis: que Pyongyang se débarrasse de ses armes nucléaires.

L'avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, a affirmé que le leader nord-coréen Kim Jong Un avait supplié "à genoux" pour qu'un sommet avec le président américain ait lieu, a rapporté le Wall Street Journal mercredi.

Des familles réclament des comptes — Bataclan
C'est alors que huit soldats de l'opération Sentinelle arrivent et demandent l'autorisation d'intervenir à leur hiérarchie. Et reprendre le cours de sa vie est d'autant plus épineux lorsque les réponses peinent à surgir.

Interrogé sur la possibilité de quitter la table des négociations si ces dernière s'avéraient stériles, M. Trump n'a pas exclu l'hypothèse tout en se montrant une nouvelle fois particulièrement optimiste. Jeudi, M. Trump recevait par exemple le Premier ministre japonais qui est venu faire part de ses propres doléances.

Shinzo Abe souhaite en effet que le sort des Japonais enlevés par Pyongyang dans les années 1970 et 1980, un dossier qui lui tient à cœur, soit évoqué lors des discussions.

Dennis Rodman a annoncé sa participation au somme lui-même via un tweet avec un montage qui vaut le coup d'oeil: "Grâce à mes fidèles sponsors PotCoin et mon équipe Prince Marketing, je prendrai l'avion pour Singapour pour le Sommet historique".

Games of Thrones : le premier des cinq spin-off est lancé
Tout d'abord, on apprend que l'intrigue de ce pilote, créé par Jane Goldman (Kick-Ass, Kingsman ) et George R.R. Martin, auteur du Trône de fer ont écrit ensemble l'histoire du pilote et Goldman en a écrit le scénario.

"Je l'aime bien, c'est un bon mec, mais il n'a pas été invité", a confirmé Donald Trump dans la foulée. A ses yeux, le sommet de Singapour est une étape cruciale.

De fait, c'est le jour et la nuit entre Mike Pompeo, qui affiche ostensiblement son entente avec Donald Trump, et Rex Tillerson, dont les désaccords avec le président étaient notoires.

Manchester City : Guardiola répond à Yaya Touré sur les accusations de racisme
Peut-être que nous les Africains ne sommes pas toujours traités par certains de la même manière que les autres. Je ne suis pas le premier à parler de ces différences de traitement.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL