Démarrage d'un premier réacteur EPR, en Chine, à Taishan — Nucléaire

Elisee Touchard
Juin 8, 2018

Plusieurs EPR sont aussi en construction, en Finlande, au Royaume-Uni et en France, à Flamanville (Manche).

Macron, Trump et les saucisses de Bismarck
Trudeau et Macron ont " aligné " leurs positions face au président américain et ses mesures protectionnistes. Sur ce dernier point, le locataire de l'Élysée aurait critiqué Donald Trump .

Un réacteur nucléaire EPR a démarré pour la première fois, sur le site de Taishan en Chine, a annoncé mercredi l'électricien français EDF, qui participe au projet. "C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble de la filière nucléaire", a annoncé sur Twitter Xavier Ursat, directeur Ingénierie et Projets nouveau nucléaire chez EDF. Cette étape très symbolique était attendue puisque le chargement du combustible avait débuté en avril, l'autorité de sûreté chinoise ayant donné son autorisation. Cette mise en service commercial prendra sans doute encore plusieurs semaines.

Buzzfeed France licencie 100 % de son personnel et cesse son activité
C'est complètement inattendu, il n'y avait aucun signe annonciateur. "C'est une décision incompréhensible", a réagi Stéphane Jourdain, rédacteur en chef adjoint.

A Taishan, un autre EPR doit être mis en service courant 2019. Le premier réacteur devait démarrer "au second semestre 2017" au lieu du premier semestre, tandis que la mise en service du second devait intervenir durant "la première moitié de 2018" au lieu du second semestre 2017, avait indiqué CGN dans un communiqué publié fin février 2017. Conçu pour fonctionner pendant 60 ans, l'EPR se fonde sur la technologie des réacteurs à eau sous pression, la plus utilisée dans le monde.

La Sécu est (presque) à l'équilibre, une première depuis 2001
Un montant nettement inférieur aux 2,2 milliards d'euros inscrits dans le budget fin 2017, grâce au rebond inattendu de l'économie française.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL