Cancer: l aube d une nouvelle ère sans chimio

Olivia Lacan
Juin 8, 2018

Grâce à une expérimentation auprès de 10 000 femmes, les chercheurs ont pu voir que le seul traitement hormonal (généralement prescrit en plus de la chimio) suffisait et que la chimiothérapie n'apportait rien. Elles n'en sont pas moins importantes: sur les quelque 6000 nouveaux cancers du sein diagnostiqués en Suisse chaque année, on peut estimer qu'environ 2000 entrent dans la zone grise. C'est donc pour combler cette lacune qu'a été mis en place cette étude dont l'objectif était de déterminer l'intérêt d'ajouter la chimiothérapie à l'hormonothérapie, sur la survenue de récidive, de métastases, ainsi que sur la survie globale. Jusqu'à présent il était considéré qu'en cas de score au-delà de 25, le risque de récidive était élevé et nécessitait l'ajout d'une chimiothérapie; mais que la patiente en était dispensée si le score était situé entre 0 et 10, ce qui signifiait un pronostic favorable avec un taux de récurrence faible (2%).

Concernant les cancers du poumon, des études présentées également à la grande conférence annuelle sur le cancer à Chicago (ASCO) annoncent une prochaine ère où les patients verront leur tumeur analysée génétiquement.

Les avancées scientifiques ne cessent de progresser au point d'éviter aux malades du cancer du sein ou du poumon d'éviter de passer par le traitement de la chimiothérapie. En effet, si certaines mutations sont détectées, l'immunothérapie offre de bons espoirs de traitement.

Amazon: lance ses assistants personnels en France
Il peut donc vous servir à piloter votre univers connecté et peut-être une addition dans des pièces annexes. Les utilisateurs d'Alexa peuvent aussi fait des appels vidéo, ce qui est très pratique avec le Spot.

Rien qu'aux Etats-Unis, 65.000 femmes pourraient en profiter par an.

Une étude américaine, réalisée par le Dr Gilberto Lopes et ses collègues du centre hospitalier universitaire de Miami, montre pour sa part que l'analyse génétique d'une tumeur pulmonaire peut permettre d'éviter la chimiothérapie.

Cela "aura un impact énorme sur les médecins et les patients", dit une coauteure de l'étude, Kathy Albain, cancérologue à l'hôpital Loyola Medicine de Chicago. "Toute femme de moins de 75 ans avec un cancer du sein de stade initial doit faire le test et parler des résultats" avec son médecin, a commenté l'auteur principal, le docteur Joseph Sparano, du centre médical Montefiore Medical à New York. Les laboratoires pharmaceutiques se livrent une concurrence féroce dans ce champ. A la conférence, une étude a fait du bruit sur le Keytruda, ou pembrolizumab, sur lequel l'Américain Merck, connu sous le nom de MSD à l'étranger, a tout misé. Un traitement donné par voie intraveineuse toutes les trois semaines est très efficace contre les cancers du poumon et les mélanomes.

International : Dortmund dément des contacts avec Ben Arfa
On l'évoque en France, et notamment du côté de Lyon, son club formateur, mais son avenir pourrait bien se situer à l'étranger. Le Betis Séville, Villarreal, Valence et l'Olympique Lyonnais suivent aussi la situation du joueur.

Les médicaments d'immunothérapie aident le système immunitaire du patient à détecter et attaquer la tumeur. Un essai clinique a comparé la prise seule de ce médicament à la chimiothérapie. Résultat les patients soignés par immunothérapie ont vécu quatre à huit mois de plus que ceux qui n'ont reçu que la chimiothérapie.

"On est beaucoup plus à l'écoute du patient, des études montrent comment on modifie les traitements, on adapte les posologies, en s'appuyant sur les effets secondaires ressentis" explique Nadine Houédé. Jusqu'ici, en dessous de 10 la chimiothérapie n'était pas nécessaire. Cependant, "nous sommes en train de quitter l'ère où la seule solution (...) était la chimiothérapie", s'est réjoui John Heymach, cancérologue au centre MD Anderson au Texas.

Rami a encore parlé de Balotelli
Dans la mesure où son contrat expire en 2019, on peut parler d'un sacré coup de pression. Il faut encore des joueurs de qualité pour devenir un grand club européen.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL