Un bébé meurt décapité lors d'un accouchement — Écosse

Olivia Lacan
Juin 6, 2018

L'obstréticienne en charge de l'accouchement, Vaishnavy Vilvanathan Laxman, avait opté un accouchement par voie basse.

L'incident impliquant la docteure Vaishnavy Vilvanathan Laxman était survenu en mars 2014 lorsqu'une femme de 30 ans s'était présentée à l'hôpital de Dundee en Écosse. À l'époque, une trentenaire enceinte de 25 semaines, dont l'identité n'a pas été dévoilée, s'était rendue à l'hôpital Ninewells de Dundee pour y accoucher.

Mais la situation semblait compliquée puisque le fœtus avait les pieds vers le bas, un prolapsus du cordon ombilical, un rythme cardiaque lent et que le col de l'utérus n'était pas assez dilaté.

Le nouveau gouvernement italien décidé à fermer les vannes — Immigration clandestine
Beaucoup s'y emploient et génèrent ainsi une floraison d'activités qui ont redonné vie à des communes rurales en déshérence. Mais il a d'ores et déjà annoncé qu'il s'opposerait à la réforme en cours, qui selon lui "condamne" les pays méditerranéens.

"La solution à envisager était une césarienne, compte-tenu des risques", a noté le tribunal.

La mère a décrit une équipe médicale indifférente pendant l'accouchement. Une décision "qui a créé une succession d'éléments menant à la décapitation du bébé", écrit le journal britannique.

Devant les jurés, la mère, qui est restée anonyme, a expliqué: " Je souffrais. Je leur ai dit: 'Je ne sens pas le bébé. J'ai essayé de me lever à trois reprises mais ils m'ont remise sur le lit en me disant que le bébé devait sortir (.) Je n'avais pas d'anesthésie. Pendant que la médecin encourageait sa patiente à pousser, elle a en effet continué à tirer sur les jambes du bébé.

Une seconde bande-annonce riche en effets visuels — Mortal Engines
Pour survivre au cataclysme, l'humanité a imaginé de gigantesques cités mobiles cherchant à manger des villes plus petites. C'est aussi l'adaptation du roman " Mécaniques Fatales " de Philip Reeve sorti en 2001.

Après les faits, deux autres médecins sont intervenus pour pratiquer une césarienne et sortir la tête de l'enfant du ventre de la maman. Cette dernière a alors été " recousue " sur le corps du petit garçon décédé pour que sa mère puisse le serrer dans ses bras une dernière fois, indique The Independent.

Il a été établi par un pathologiste que l'enfant était mort avant sa décapitation.

Commerce : rencontre "franche" entre dirigeants chinois et américain
En cas de sanctions commerciales américaines, le fruit des négociations entre la Chine et les Etats-Unis deviendra "sans effet", avertit Pékin.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL