Déremboursement des médicaments anti-Alzheimer : "Une décision purement médicale", insiste Agnès Buzyn

Olivia Lacan
Juin 3, 2018

Ce type de décision, prise par arrêté du ministère de la Santé, est assez rare et elle concerne au moins 800.000 personnes qui souffrent de cette maladie.

Cette décision qui n'est pas justifiée par des motifs financiers va néanmoins permettre d'économiser plus de 90 millions d'euros par an (le montant des remboursements de traitements en 2015).

Antoine Griezmann invité chez la maman de Paul Pogba
Mais le plus important, c'est qu'il soit heureux. "Je pense qu'il va rester", a-t-il déclaré l'ancien attaquant de Chelsea. Mardi 29 mai, Paul Pogba a partagé de nombreux moments de son jour de temps libre des Bleus sur sa story Instagram .

La ministre de la Santé a qualifié ces médicaments de "plus nocifs que bénéfiques" en se référant aux conclusions de la HAS (Haute Autorité de Santé), dont elle a été présidente avant d'être nommée ministre. Devant l'inquiétude d'associations de malades, Marisol Touraine, la ministre de la Santé de l'époque, s'était refusée à suivre cet avis. Ils sont peu efficaces - d'où déjà une prise en charge réduite par la Sécurité sociale au taux de 15 % -, et leurs effets indésirables sont non négligeables: troubles digestifs, cardiovasculaires et neuropsychiatriques pouvant être graves.

Elle avait posé comme préalable à un éventuel déremboursement la mise en place d'un "protocole de soins élaboré par les scientifiques en lien avec les associations de patients". "C'est une décision purement médicale". "Il n'y aura aucune économie faite sur les malades mais ce qui compte c'est que les malades soient bien accompagnés", a-t-elle ajouté.

Mais qu'est-ce qu'elle faisait à la Maison Blanche ?
Selon les médias américains, le but de la rencontre était de solliciter une grâce présidentielle pour la libération d'une grand-mère emprisonnée à vie .

Elles jugent cette mesure "délétère pour les patients et leur entourage" et assurent que ces médicaments "ont prouvé leur efficacité sur la cognition dans la maladie d'Alzheimer, la maladie à corps de Lewy et la démence de la maladie de Parkinson". Avec entre 850.000 et 1,2 million de personnes en France touchées actuellement en France, selon les chiffres officiels, la maladie d'Alzheimer représente un défi de santé publique: c'est la maladie neurodégénérative la plus fréquente. Il ne s'agit toutefois que d'estimations, car le nombre réel de malades est difficile à quantifier.

"Les Guignols de l'info" de Canal +, c’est terminé
Si l'annonce de son arrêt définitif est difficile à accepter pour les puristes, elle ne surprend personne. Ce dernier reprochait à l'émission un " abus de dérision ", souligne Europe 1 .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL