Deux médecins en viennent aux mains dans un bloc opératoire — Calvados

Olivia Lacan
Juin 1, 2018

Les faits remontent à février 2017. Les deux hommes sont actuellement présentés devant la chambre disciplinaire de l'ordre des médecins à Caen, ils risquent tous deux la radiation. La scène s'est déroulée dans un bloc opératoire de la polyclinique de Lisieux dans le Calvados.

Que s'est-il exactement passé dans ce bloc lexovien le 25 février 2017 aux alentours de 18h?

Espagne : Mariano Rajoy admet sa défaite au Parlement avant le vote
Il prendra ses fonctions dès la publication de sa nomination dans le Journal officiel de l'État. Rajoy qui avait nié l'existence de cette comptabilité parallèle devant le tribunal.

Dans la polyclinique de Lisieux, deux médecins en sont venus aux mains lors d'une opération. Il vient d'apprendre qu'une autre intervention doit avoir lieu un peu plus tard. Selon toutes vraisemblances, l'anesthésiste suspecté d'avoir débuté cette bagarre aurait appris enfin d'après-midi qu'une opération qu'il ne jugeait pas vraiment urgente, était prévue à 18 heures.

"Un chirurgien menacé par un confrère armé d'un ciseau en pleine intervention, un anesthésiste "ceinturé" par un infirmier à quelques centimètres seulement d'une patiente endormie, des produits antiseptiques lancés aux quatre coins du bloc opératoire...", raconte "Le Parisien" dans son édition du 29 mai. L'urologue jette alors au visage de l'anesthésiste de la Bétadine. Pour répliquer, l'anesthésiste saisit des ciseaux posés sur un plateau médical, mais il est rapidement neutralisé par un infirmer. L'explication (musclée) reprendra un peu plus tard entre les deux hommes dans les vestiaires puis à l'extérieur, le chirurgien utilisant même une mallette pour frapper l'anesthésiste. En résultera une fracture près de l'œil et un arrêt de travail d'un mois pour l'anesthésiste... Devant la chambre disciplinaire, les deux hommes se sont renvoyé la responsabilité de ces incidents rarissimes.

Tout ce qui change à partir du 1er juin
Depuis le 1er janvier, le nombre de vaccins obligatoires a été remonté à onze pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 . Hausse des tarifs du gaz et de certaines consultation médicales, Pass navigo gratuit pour les Parisiens de plus de 65 ans .

"Pour les deux praticiens, le manque de personnel a entraîné des problèmes d'organisation au sein de la clinique".

La décision a été mise en délibéré, l'urologue et l'anesthésiste mis en cause risquent jusqu'à la radiation. Une bagarre presque assumée donc, qui a surpris le président de la chambre, qui n'a pas hésité à leur rappeler qu'en cas d'opération, il faut savoir garder son sang-froid. Ils seront fixés sur leur sort dans un mois.

Nouvel accident d’une Tesla en mode semi-autonome — Etats-Unis
Pas de quoi nécessairement évacuer les interrogations quant à la pertinence d'un tel système sur les routes. Les accidents mettant en cause ses véhicules font souvent les gros titres.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL