Ryadh et Moscou semblent prêts à augmenter leur production : Le pétrole chute

Elisee Touchard
Mai 27, 2018

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 76,44 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,35 dollars par rapport à la clôture de jeudi. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 1,93 dollar à 68,79 dollars une heure après son ouverture. L'Arabie Saoudite et la Russie ont estimé "probable" un assouplissement des limitations de la production.

Cette baisse sensible des cours a été impactée par les déclarations du ministre saoudien de l'Energie, Khalid Al-Falih, lors d'un forum économique organisé vendredi à Saint-Pétersbourg, cité par l'agence Bloomberg. "Il a ajouté que le retour du pétrole sur le marché doit se faire progressivement". Nous ne le ferons pas rapidement. "Mais c'est la première fois que l'Arabie saoudite s'exprime aussi clairement sur une hausse de la production", a commenté James Williams de WTRG. Ils estiment que Ryad veut un prix du baril proche de 70 dollars et ne veut pas qu'il monte à 90 dollars pour ne pas pénaliser les consommateurs. Elle pourrait notamment permettre de compenser la baisse des exportations iraniennes et vénézuéliennes, deux producteurs de l'Opep qui font actuellement face à de nouvelles sanctions américaines.

Philip Roth, l'un des plus grands écrivains de l'Amérique contemporaine, est mort
En 2014, il raconte au quotidien suédois Svenska Dagbladet avoir relu ses 31 livres pour "savoir si j'avais perdu mon temps". En 2012, il annonce avoir renoncé à écrire et explique que " Nemesis ", paru en 2010, était son dernier roman.

"Le déclin de la production de l'Opep nous pousse à penser que les réserves mondiales vont baisser au deuxième et au troisième trimestre 2018", ont jugé les analystes de Société Générale, qui ont revu à la hausse leurs prévisions de prix pour le Brent, à 80 dollars au troisième trimestre.

"Une décision de l'Arabie saoudite et de la Russie de mettre plus de pétrole sur le marché serait très négative pour les prix".

Feghouli et M’Bolhi, les "surprises" de Madjer — Equipe nationale
Il y a péril en la demeure, le Président de la Fédération, Kheireddine Zetchi, doit éteindre le feu rapidement. Ils sont officiellement forfaits pour ces deux matches.

Mais avec mesure. Comme l'indique Saxo Banque, 'le marché énergétique restera à l'affût d'éventuels commentaires suite à la rencontre entre le ministre de l'Energie russe et son homologue saoudien concernant la sortie des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.

L'Opep pourrait décider d'augmenter sa production dès sa réunion ministérielle du mois prochain en raison des craintes d'approvisionnement liées au Venezuela et à l'Iran, ont dit cette semaine des sources du secteur et du cartel. Selon l'EIA, celui-ci a augmenté de 15 unités pour atteindre 859 puits, suggérant une poursuite de la hausse de la production américaine.

Kiwi utilise le nVidia SHIELD comme décodeur TV Fibre
Le tout est proposé pour 44,90 euros par mois, pour un débit maximal de 100 Mb/s symétriques et des appels illimités vers les fixes (France, DOM et 50 destinations).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL