Relations internationales : Macron veut ancrer la Russie de Poutine en Europe

Elisee Touchard
Mai 27, 2018

Toutefois, tout ceci intervient au moment où se joue la survie ou non de l'accord sur le programme nucléaire iranien de 2015, mais aussi où l'allié américain, Donald Trump, aux agissements de plus en plus imprévisibles et à la parole de moins en moins crédible, a décidé d'annuler la rencontre avec le leader nord-coréen, prévue le 12 juin, le sommet de l'espoir sur lequel avait parié la communauté internationale. Et de poursuivre: "Je souhaite que la Russie comprenne que la France est son partenaire européen crédible et fiable". Pour Emmanuel Macron, le monde (vit) "une crise de la mondialisation et une crise de la démocratie".

Durant cette première visite officielle en Russie, Brigitte Macron aura représenté l'élégance à la française avec succès: classique mais efficace en petite robe noire et trench beige à son arrivée et d'une très belle sobriété lors de l'hommage rendu aux victimes du siège de Leningrad au cimetière de Piskarevskoïe, en présence des ministres Jean-Yves Le Drian (Europe et des Affaires étrangères) et Brigitte Nyssen (Culture), mais aussi du metteur en scène Robert Hossein et son épouse Candice Patou. Dans le cadre de cette première visite en Russie entamée jeudi, M. Macron s'est entretenu dans la soirée avec Alexandre Tcherkassov, un responsable de la principale organisation russe de défense des droits de l'Homme, Memorial, ainsi qu'avec la veuve de l'écrivain et dissident soviétique Alexandre Soljenitsyne et d'autres militants des droits de l'Homme russes, a annoncé l'Elysée. "Poutine a le rêve de redonner sa grandeur à la Russie".

Le voyage que fait Macron à Saint-Pétersbourg est en quelque sorte le match retour, le palais Constantin, résidence d'été des tsars, étant la réplique symbolique de Versailles. Ce qui lui a permis de filer la métaphore sportive en espérant que les relations entre Paris et Moscou s'inspirent du judo, prisé par Vladimir Poutine, qui "repose sur le respect de l'adversaire", et son sport de prédilection, le football, qui est "un sport collectif".

Agnès Buzyn évoque une évaluation scientifique — Homéopathie
Par ailleurs, d'autres médicaments, le Marinol et l'Epidiolex, disposent d'une Autorisation temporaire d'utilisation (ATU). Pourtant, il n'est toujours pas disponible à cause d'un désaccord sur le prix entre les autorités et le laboratoire.

Le rapprochement entre Paris et Moscou pourrait être l'occasion de travailler à une levée progressive des sanctions européennes avec la conclusion d'un accord politique global qui porterait sur trois volets: le règlement du dossier ukrainien, la sécurisation des approvisionnements gaziers et la relance des projets de coopération industrielle pour favoriser la montée en gamme et la diversification de l'économie russe.

Lire aussi: Le Forum économique de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes: quels en sont les enjeux?

Alors que Washington a menacé lundi l'Iran de lui infliger les sanctions "les plus fortes de l'histoire", Vladimir Poutine et Emmanuel Macron devront faire front en tentant de trouver un terrain d'entente sur l'avenir. "La France est notre partenaire ancien, traditionnel et fiable (.) Elle a toujours aspiré à défendre sa souveraineté, ce qui est un gage de stabilité dans la relation", a souligné M. Poutine.

Ryadh et Moscou semblent prêts à augmenter leur production : Le pétrole chute
Selon l'EIA, celui-ci a augmenté de 15 unités pour atteindre 859 puits, suggérant une poursuite de la hausse de la production américaine.

La dernière fois qu'Emmanuel Macron a été interviewé sur BFMTV, c'était le dimanche 15 avril dernier.

"Macron et Poutine peuvent bien s'entendre".

Accident mortel d'Uber: le système de freinage d'urgence n'était pas activé
Néanmoins, le véhicule n'avait pas pu décélérer pour atténuer la collision car le système de freinage d'urgence était désactivé. Une obligation plus qu'un choix puisque les véhicules autonomes de la société de VTC ne sont plus vraiment acceptés en Arizona.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL