Macron en Russie pour chercher des "points d’accord" avec Poutine

Elisee Touchard
Mai 26, 2018

Un an après avoir reçu Vladimir Poutine au château de Versailles, Emmanuel Macron a adopté un ton se voulant optimiste quant à l'avenir des relations avec Moscou, à contre-courant de la position affichée ces derniers temps par certains alliés de Paris, comme par exemple la Grande-Bretagne. Le Président de la République reviendra notamment sur la politique de la France à l'étranger, ses relations avec la Russie et avec son homologue Vladimir Poutine, ainsi que sur les grands dossiers internationaux (Iran, Syrie, Israël.). "L'essentiel ne nous est pas imputable".

Le rapprochement entre Paris et Moscou pourrait être l'occasion de travailler à une levée progressive des sanctions européennes avec la conclusion d'un accord politique global qui porterait sur trois volets: le règlement du dossier ukrainien, la sécurisation des approvisionnements gaziers et la relance des projets de coopération industrielle pour favoriser la montée en gamme et la diversification de l'économie russe. Le président de la République a ainsi assuré que la France ne s'alignerait sur personne: "Nous n'avons pas d'autre choix que de croire et défendre [le multilatéralisme]".

L'"image de l'Europe s'est beaucoup dégradée en Russie" où elle "est perçue comme faible, perdant ses repères", alors que la Russie se voit comme "un point de référence conservateur", a-t-il regretté en s'entretenant jeudi soir avec Natalia Soljenitsyne, la veuve du célèbre écrivain et dissident. Dans l'ancienne résidence impériale de Pierre le Grand, près de Saint-Pétersbourg, le président veut chercher des " points d'accord " avec le chef du Kremlin.

Une idylle Bowie - Mourousi?
L'animatrice de télévision, notamment connue pour son émission " Midi Première " sur TF1, était très amie avec Yves Mourousi. Malgré les réactions dubitatives autour d'elle, Danièle Gilbert a confirmé sa version dans VSD: " Ça se savait partout ".

Lire aussi: Le Forum économique de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes: quels en sont les enjeux? Ce qui lui a permis de filer la métaphore sportive en espérant que les relations entre Paris et Moscou s'inspirent du judo, prisé par Vladimir Poutine, qui "repose sur le respect de l'adversaire", et son sport de prédilection, le football, qui est "un sport collectif".

Alors que Washington a menacé lundi l'Iran de lui infliger les sanctions "les plus fortes de l'histoire", Vladimir Poutine et Emmanuel Macron devront faire front en tentant de trouver un terrain d'entente sur l'avenir.

"C'est le +match retour+ après Versailles" où Emmanuel Macron avait voulu prendre la main dans "le rapport de forces avec Poutine", analyse le philosophe et spécialiste de la Russie Michel Eltchaninoff, auteur du livre "Dans la tête de Vladimir Poutine", que le président français a consulté, parmi d'autres experts, avant son déplacement.

60 € remboursés pour les changements de batterie faits en 2017 — IPhone
Sur une page officielle , Cupertino invite les personnes ayant effectué ces opérations à leurs frais, à se faire connaitre. Comme spécifié par Apple, seuls les clients étant passés par un centre agréé pourront recevoir le remboursement.

Les échanges franco-russes en 2017 sont repartis à la hausse, augmentant de 26 %.

Si les sujets internationaux ont été nombreux à être abordés par les deux présidents, c'est bien à l'économie qu'est consacré le Forum de Saint-Pétersbourg, dont la France était par ailleurs l'un des invités d'honneur.

Saluant une "relation économique extrêmement vivace" entre les deux nations, Emmanuel Macron a promis que la France continuerait à jouer son "rôle de premier employeur étranger en Russie".

Les évêques chiliens présentent leur démission en bloc au pape — Abus sexuels
La totalité des évêques du Chili ont offert vendredi de démissionner dans le cadre du scandale des prêtres pédophiles qui secoue l'Église catholique.

Emmanuel Macron a conclu ce volet sur une note résolument optimiste quant au lien unissant Paris et Moscou: "Malgré les sanctions, malgré les difficultés, [les entreprises françaises en Russie] sont présentes comme le sont nos chercheurs, nos artistes, nos penseurs. Et je crois que c'est une présence indispensable".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL