L'Etat reprend 35 milliards de dette, vers une sortie de crise — SNCF

Elisee Touchard
Mai 26, 2018

"Ce n'est pas un rendez-vous aujourd'hui qui sera de nature à faire cesser la grève ".

Alors que le texte de loi, voté en première lecture en avril à l'Assemblée, arrivera en séance publique au Sénat mardi, l'Etat a voulu donner quelques gages aux syndicats représentatifs à la SNCF qui se sont succédé vendredi matin à Matignon, à commencer par l'Unsa qui a obtenu la primeur des annonces gouvernementales.

L'annonce était attendue. Vendredi 25 mai, Edouard Philippe a révélé que l'Etat reprendrait 35 milliards d'euros de dette de la SNCF, à raison de 25 milliards en 2020 et 10 milliards en 2022.

Selon l'Unsa ferroviaire, le Premier ministre se serait engagé sur une reprise partielle par l'Etat de la dette de la SNCF d'ici la fin du quinquennat. "Le dossier avance", a souligné M. Bérille.

Voici la dernière Ferrari et c'est un exemplaire unique
L'intérieur de cette Ferrari est réalisé sur mesure, en fonction du gabarit et des mensurations de cet heureux client. Cette Ferrari SP38 est basée sur le châssis et la mécanique de la Ferrari 488 GTB .

Lors du compte rendu du Conseil des ministres mercredi, Benjamin Griveaux avait déjà noté qu'"avec un score important, (ce vote) ne dit pas comment il est envisageable de sortir de la crise" qui frappe la SNCF, et il avait mis en avant "un soutien croissant de la population à la réforme ferroviaire".

Et pour FO Cheminots, "toutes les raisons de la grève sont encore là", a déclaré son secrétaire général François Grasa.

Initialement prévue sur sept jours, la "vot'action" avait été prolongée d'une trentaine d'heures pour "permettre au plus grand nombre de cheminots de voter", alors qu'elle connaissait "un très fort succès, y compris parmi l'encadrement et malgré les entraves de la direction" à l'organisation du scrutin, avait expliqué jeudi Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots.

Les syndicats CGT, Unsa, SUD-Rail et CFDT ont adopté mercredi "une position commune sur les demandes" qu'ils présenteront à tour de rôle à Édouard Philippe vendredi, ont-ils indiqué dans un communiqué unitaire.

Le montant de l'amende redéfini — Apple vs Samsung
Depuis, plusieurs procès ont eu lieu parce que Samsung fait appel aux décisions et Apple l'attaque sur d'autres points. Vers un appel du jugement? Ce vendredi en effet, le groupe sud-coréen a exprimé son mécontentement.

"Pour résumer, on a un gouvernement qui semble plus ouvert mais qui a toujours du mal à s'engager", a estimé M. Brun qui revendique la tenue d'une "table ronde tripartite (organisations syndicales, patronat, gouvernement, ndlr) pour que le gouvernement fixe ses engagements par écrit vis-à-vis des grévistes".

Les responsables de la CGT, de Sud, de la CFDT et de Force ouvrière sont également reçus ce 25 mai à Matignon, de même que les dirigeants de la SNCF, dont son président, Guillaume Pepy, ainsi que les représentants de l'Union des transports publics et ferroviaires.

Cette consultation a été qualifiée de "pétition" par le gouvernement et la direction de la SNCF. Et le retour des salariés au sein de la SNCF en "réintégrant le statut" de cheminot doit pouvoir se faire "à tout moment", a-t-il ajouté.

Les évêques chiliens présentent leur démission en bloc au pape — Abus sexuels
La totalité des évêques du Chili ont offert vendredi de démissionner dans le cadre du scandale des prêtres pédophiles qui secoue l'Église catholique.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL