Pékin dément proposer de réduire le déficit commercial des USA

Dominique Dufresne
Mai 18, 2018

"Il avait exprimé ses doutes sur un accord".

Le président américain s'était pourtant montré prudent au moment où commençaient les négociations, ce jeudi à Washington.

Un peu plus tôt jeudi, Donald Trump a déclaré que la Chine, ainsi que l'Union européenne, étaient "trop gâtées" dans leurs échanges commerciaux avec les Etats-Unis.

Le président américain Donald Trump a fait part de son pessimisme avant de s'entretenir avec le vice-Premier ministre chinois Liu He.

Le FC Barcelone facile face au Mamelodi Sundows — Amical
Le club sud-africain s'est incliné au FNB Stadium de Johannesburg 3-1. Afin de participer à la Nelson Mandela Centenary Cup.

La réunion avec le haut responsable chinois, un proche du président Xi Jinping, ne figurait initialement pas à l'agenda de Donald Trump. "C'est ce que nous voulons".

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, dirige les 17 et 28 mai, les discussions avec la délégation dirigée par Liu He, afin de trouver des solutions aux points de tensions entre les deux pays.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a démenti vendredi que Pékin ait proposé de réduire de 200 milliards de dollars le déficit commercial des Etats-Unis.

L'agence financière Bloomberg, citant un membre de l'équipe Trump, assure que la Chine a offert cette semaine de baisser son excédent avec les Etats-Unis à hauteur de ces 200 milliards.

" "Facebook lance la fonctionnalité " Offres d'emploi " en France !
Pour le côté professionnel, vous pourrez intégrer vos différentes expériences professionnelles et vos expériences de formation. Après une période de tests et un lancement dans 41 pays, les offres d'emplois débarquent donc en France.

Donald Trump accuse Beijing d'avoir des pratiques commerciales "déloyales", estimant également que le commerce était "une voie à sens unique" avec ses partenaires commerciaux.

Déjà sous le coup de taxes de 25% sur ses exportations d'acier vers les Etats-Unis et de 10% sur celles d'aluminium, la Chine est aussi menacée de nouvelles taxes sur 50 milliards de dollars de marchandises pour compenser ce que Washington considère comme du vol de propriété intellectuelle aux dépens des entreprises américaines. Pour cela, la Chine s'engagerait à importer des produits américains, notamment des produits agricoles comme du soja, des semi-conducteurs, ou du gaz naturel. Elle a prévenu qu'elle répondrait mot pour mot aux mesures de rétorsion américaines.

La viande de porc américaine et les automobiles fabriquées aux Etats-Unis sont aussi dans le collimateur des douanes chinoises, qui ont commencé à renforcer les inspections. D'abord parce que des obstacles juridiques existent à l'importation de davantage de produits américains, en Chine.

D'ailleurs, le dossier ZTE est sur la table. Le géant chinois des télécoms a dû cesser ses principales activités, à la suite de la décision américaine d'interdire pendant sept ans l'exportation de composants électroniques américains destinés à ZTE. "Je lui ai dit que je regarderais".

Le comédien Océan annonce son changement de genre
Il laisse tomber le "e" et vous demande, désormais, de l'appeler Océan. " Toujours autant de blagues pourries ". Il a choisi une date symbolique pour livrer son message.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL