RDCongo:Deux soldats béninois portés disparus

Dominique Dufresne
Mai 17, 2018

Ils quittaient Kongolo et se rendaient à Kalemie dans le cadre de la réorganisation de notre force sur le terrain. Onze ont été libérés le même vendredi.

Vendredi, le convoi de treize Casques bleus avait été attaqué par des maï-maï - des milices d'autodéfense - dans le Tanganyika (sud-est du pays).

Une manifestation contre la privatisation de la gestion des forêts — Toulouse
Après les cheminots , les hôpitaux, c'est au tour des forestiers de manifester leur colère. Rencontre avec des agents ONF de Picardie.

L'est de la RDC est en proie à des conflits armés depuis plus de vingt ans.

Du matériel militaire et de munitions appartenant à la MONUSCO ont été également saisis par les ravisseurs pendant l'embuscade.

Trump marque le premier anniversaire du procureur spécial
Giuliani soutient que la seule finalité du travail de Robert Mueller est l'émission d'un rapport pour le ministère de la Justice. Plusieurs anciens membres de l'équipe de campagne du milliardaire républicain ont déjà été inculpés dans le dossier russe.

Plus de peur que de mal. Les deux casques bleus du contingent béninois portés disparus en RDC ont été retrouvés vivants.

Au moins 15 casques bleus et cinq soldats congolais avaient été tués en décembre 2018 dans une autre attaque, mais cette fois-là dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

" "L'UE convient que l'accord sur le nucléaire iranien " n'est pas parfait " — Merkel
Mais pour l'exempter définitivement, Washington exige une plus grande ouverture du marché européen . Un bras de fer outre-Atlantique que les 28 comptent bien remporter.

La force de la Monusco est le plus important contingent onusien au monde avec un " effectif maximum autorisé de 16.215 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d'état-major, 391 policiers et 1.050 membres d'unités de police constituées", selon la dernière résolution du Conseil de sécurité.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL