" "L'UE convient que l'accord sur le nucléaire iranien " n'est pas parfait " — Merkel

Dominique Dufresne
Mai 17, 2018

La veille, sur le même réseau social, il avait rendu publique une lettre adressée aux dirigeants de l'UE où il appelait à "reconfirmer l'accord sur le nucléaire iranien et protéger les entreprises européennes" ou encore à "s'accrocher à nos armes dans le commerce UE-Etats-Unis".

" Nous sommes témoins aujourd'hui d'un nouveau phénomène, l'attitude capricieuse de l'administration américaine ", a dénoncé le dirigeant polonais, avant la début de la réunion". "Quand on voit les dernières décisions de Donald Trump, on pourrait même penser: avec des amis comme ça, on peut se passer d'ennemis". Tout particulièrement, celui du retrait de l'accord sur le nucléaire iranien et des sanctions frappant leurs entreprises européennes opérant dans ce pays.

Tout l'enjeu de cette réunion sera de savoir si les pays de l'Union européenne peuvent parler d'une seule voix devant les décisions américaines. "Mais il ne faut pas se voiler la face, les moyens sont limités ", a toutefois prévenu M. Juncker. Et ils vont "lancer leurs travaux pour protéger les entreprises européennes affectées par la décision américaine", a précisé une source européenne à l'AFP.

"Je l'ai complètement loupée..." — Germain
Après, même après leur but, on sentait qu'on pouvait avoir des situations et on ne les sentait pas très sereins. Perdre son capitaine, en plus un joueur qui est décisif depuis plusieurs matchs, c'est forcément un coup dur.

Le géant français Total a d'ores et déjà averti qu'il mettrait fin à son grand projet gazier en Iran, démarré en juillet 2017, à moins d'obtenir une dérogation de la part des autorités américaines, avec le soutien de la France et de l'UE.

M. Juncker devait par ailleurs présenter un état des lieux des discussions en cours avec les Américains au sujet des droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Et mon objectif est simple: "rester fermes ", a-t-il ajouté. Mais honnêtement, l'Europe devrait être reconnaissante envers le président Trump car, grâce à lui, toutes nos illusions ont disparu. "Nous devons ramener la réalité dans cette discussion". Mais pour l'exempter définitivement, Washington exige une plus grande ouverture du marché européen.

Un bras de fer outre-Atlantique que les 28 comptent bien remporter.

6,7 millions de téléspectateurs devant la finale OM-Atlético Madrid — Ligue Europa
L'Atlético a prévu de jouer mercredi soir avec son maillot traditionnel à rayures rouges et blanches, qui peut contenir le logo de son sponsor.

Les Européens étudient plusieurs scénarios pour mettre un terme à ce conflit, certains étant prêts à discuter d'un accord commercial " restreint", d'autres à tolérer des quotas. Parmi eux, l'amélioration de "l'accès réciproque aux marchés, pour les produits industriels, dont les automobiles, et l'ouverture des marchés publics".

La chancelière allemande Angela Merkel s'est voulue réaliste: " Malgré toutes les difficultés que nous rencontrons ces jours-ci, les relations transatlantiques sont et resteront d'une importance capitale", a-t-elle plaidé devant le parlement allemand avant de rejoindre Sofia.

Dans cette lettre, Donald Tusk expliquait aussi qu'il allait profiter d'un mini-sommet à Sofia, en Bulgarie, à l'origine consacré à l'innovation et à l'économie numérique, pour aborder les thèmes de l'actualité récente dont "les déclarations du président Trump à propos de l'Iran et du commerce, ainsi que les derniers événements dramatiques à Gaza". "C'est la première fois depuis 15 ans que l'UE rencontre ses partenaires de la région sous ce format", souligne une source européenne, tout en précisant qu'il ne sera pas question de parler d'élargissement.

Prague favorable à l'élargissement de l'UE dans les Balkans — Sommet Européen
Le menu des discussions de ce sommet consacré initialement à l'élargissement de l'UE se concentre sur les relations transatlantiques.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL