Les Etats-Unis et leurs alliés du Golfe sanctionnent le Hezbollah libanais

Dominique Dufresne
Mai 17, 2018

Husayn al-Khalil, Ibrahim Amin al-Sayyid, Mohammad Yazbek membres du Conseil de la Choura ainsi que le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah ont été visés par des sanctions pour "soutien au terrorisme".

USA: des fusils en libre-service pour dénoncer le port d'armes
C'est en tout cas ce qu'une installation artistique veut dénoncer à travers une fausse " station d'échange d'armes " à Chicago. La station de fusils d'assaut suscite la curiosité des passants.

Le Département du Trésor américain a imposé des sanctions à trois membres du parti chiite libanais Hezbollah. Depuis ces dernières années, ses combattants luttent en Syrie aux côtés des forces gouvernementales.

Les enregistrements embarrassants qui pourraient faire tomber Tex
Dans le détail, il réclame 660 000 euros (2 ans de salaires à 27.500 euros par mois) et presqu'autant d'indemnités. En novembre dernier, Tex dérapait sur le plateau de C'est que de la télé (C8) avec une blague misogyne .

Ces sanctions interviennent dans le cadre de la guerre que se livre les Etats-Unis et les pays du Golfe contre l'Iran et ses alliés.

Jérusalem : les États-Unis inaugurent leur nouvelle ambassade
La décision américaine comble les Israéliens qui y voient la reconnaissance d'une réalité de 3.000 ans pour le peuple juif. Une sirène a résonné dans la ville pendant 70 secondes, symbolisant les 70 ans de la création d'Israël .

En 2016, les six pétromonarchies sunnites du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Qatar et Oman) et la Ligue arabe ont également classé le Hezbollah chiite comme "terroriste". Cette structure régionale a vocation à lutter contre le financement du terrorisme en identifiant les réseaux de financement, en repérant les menaces et en adoptant des mesures communes de représailles.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL