HTC travaille sur un smartphone blockchain — Exodus

Felicite Anouilh
Mai 17, 2018

L'appareil aura un portefeuille universel et supportera les crypto-monnaies telles le bitcoin et l'ethereum.

Des propositions pour éviter la "ghettoïsation" des personnes âgées
Le Comité propose aussi de " faire évoluer le droit social, pour permettre à un proche d'aider et d'accompagner une personne malade ou handicapée ".

Avec un tel concept, il n'est pas étonnant que HTC ait prévu de laisser ses clients payer ce modèle de smartphone en cryptomonnaies.

Les Etats-Unis isolés au Conseil de sécurité de l'ONU — Violences israéliennes
Sur LCI, Arno Klarsfeld justifie le massacre des Palestiniens à Gaza par l'armée israélienne: 60 morts, plus de 2000 blessés. Dès lundi soir, la Turquie et l'Afrique du Sud avaient décidé le rappel de leur ambassadeur.

HTC cherche aussi à faire du téléphone un support pour les DApps, les applications décentralisées fonctionnant grâce à la Blockchain. HTC envisage un réseau blockchain natif qui utilise des téléphones Exodus comme des nœuds qui prennent en charge la négociation de crypto-monnaies entre les utilisateurs. HTC envisagerait également de permettre aux gens d'acheter le téléphone Exodus avec une crypto-monnaie. Aucun prix n'a encore été défini pour le téléphone pour l'instant. Précision tout de même, c'est Phil Chen, fondateur du groupe et responsable de HTC Vive, qui supervisera le projet. Cette décision fait suite à la tendance récente des cadres de Facebook Messenger et Instagram à évoluer pour diriger une division blockchain pour Facebook. Lors de sa prise de parole à l'occasion de la conférence Consensus 2018 de New York, dédiée à la blockchain, il s'est présenté comme le nouveau "directeur décentralisé" et a déclaré: "Nous avons l'ambition de créer un téléphone qui stocke vos propres clés, vous permette d'être propriétaire de votre propre identité et de vos données, et soit le hub de votre vie numérique".

Disparition inquiétante d'un couple et de ses deux enfants — Meurthe-et-Moselle
La famille DaSilva, domicilée à Laxou, n'a pas donné signe de vie depuis le 28 avril dernier, rapporte l'Est républicain . Une enquête a été ouverte par la brigade de la protection sociale du commissariat de Nancy.

Les détails concernant ce smartphone restent encore flous, le constructeur semblant décidé avant tout à surfer sur la vague de la "blockchain " en nous promettant de révolutionner l'Internet (rien que ça). HTC, qui a licencié une partie importante de son personnel américain cette année et a fusionné ses divisions smartphone et réalité virtuelle, pourrait tomber dans la dernière catégorie d'entreprises...

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL