Le mandat d'arrêt des trois ex-ministres catalans débouté

Dominique Dufresne
Mai 16, 2018

Les ex-ministres de l'exécutif catalan, Meritxell Serret, Anton Comin et Lluis Puig, sont arrivés mercredi entre 08h30 et 09h00 au palais de justice de Bruxelles où ils doivent comparaître devant la chambre du conseil.

Une fillette albinos capturée puis décapitée — Mali
Nous avons retrouvé son corps à côté d'une mosquée, mais sans la tête " déclarait ainsi Oumar Diakité, enseignant. C'est un crime rituel " a indiqué Mamadou Sissoko.

La juridiction "partage l'avis du procureur et de la défense selon lequel il n'existe pas de mandats d'arrêt nationaux valables correspondant au contenu des mandats d'arrêt européens", ajoute le communiqué.

Côte d'Ivoire : Orange victime d'un incendie d'origine criminelle
Il revient que le préjudice subi par l'entreprise de téléphonie est énorme. Autant de dispositifs sécuritaires qui ont été mis en place.

Le 5 avril, Meritxell Serret, Anton Comin et Lluis Puig s'étaient livrés aux autorités belges. Ils sont poursuivis en Espagne aux côtés de Carles Puigdemont et Clara Ponsatí i Obiols pour rébellion et détournement de fonds publics. Les demandes de remise à l'Espagne avaient à nouveau été formulées le 23 mars.

Affaire Grégory: la justice se prononce mercredi sur les mises en examen
L'information vient de tomber, la Chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon vient d'annuler les mises en examen des époux Jacob et de Murielle Bolle .

Les anciens ministres et leurs conseils se sont montrés plus que satisfaits de la décision de la chambre. "Nous espérons également que la justice espagnole réalise qu'elle ne peut pas abuser du code pénal afin de poursuivre des opposants politiques".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL