Paiement : le français Worldline acquiert le suisse Six Payment

Elisee Touchard
Mai 15, 2018

La transaction, qui permet de créer le premier fournisseur européen dans le domaine du trafic des paiements, se monte au total à 2,3 milliards d'euros (2,75 milliards de francs), écrit mardi SIX.

L'opération, nouvelle illustration du mouvement de consolidation à l'oeuvre dans l'industrie européenne du paiement, valorise Six Payment Services à 2,3 milliards d'euros.

Iliad : en attendant les nouvelles box internet, l'action chute
Le directeur financier, Thomas Reynaud , prend la direction générale de l'entreprise. Certes, Free affiche toujours 6,5 millions de clients dans l'internet fixe.

Selon les modalités de l'accord, l'opération majoritairement financée en actions prévoit l'émission de 49,1 millions de nouvelles actions Worldline, représentant 27% du capital, ainsi que le versement de 283 millions d'euros en numéraire.

La transaction, dont la finalisation est attendue au quatrième trimestre, donnerait lieu à un décaissement de 374 millions d'euros, qui devrait ramener la position de trésorerie nette de Worldline autour de 150 millions d'euros fin 2018. De quoi dépasser le milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel.

La nouvelle offre de stockage de Google — Google One
Nous n'avons pas encore les tarifs qui seront pratiqués en Europe, néanmoins on peut comparer les tarifs pratiqués aux Etats-Unis. Le géant de la recherche va prochainement remanier les formules payantes de son Drive (voir notre dossier ).

"L'accord stratégique annoncé aujourd'hui entre Worldline et Six est d'une importance capitale pour l'industrie européenne du paiement", a déclaré Thierry Breton, PDG d'Atos, cité dans un communiqué.

L'annonce de cette acquisition par Atos n'est pas une surprise. L'opération doit être relutive dès 2019 pour le bénéfice par action et produire 110 millions d'euros de synergies annuelles d'ici 2022. Dans le cadre d'un partenariat stratégique, le groupe zurichois de services financiers, qui exploite notamment la Bourse suisse, cède sa division active dans le trafic des paiements à Worldline contre une participation de 27% dans l'entreprise d'outre-Jura. Egalement présent en Autriche, au Luxembourg et en Allemagne, il emploie 1.600 personnes pour un chiffre d'affaires net 2019 estimé à 530 millions d'euros.

Özil en pleine polémique pour une photo politique
Le président Erdogan a convoqué pour le 24 juin des élections législatives et présidentielle anticipées. Ce qui n'a pas du tout plus à la Fédération allemande de football (DFB).

Dans la bataille pour Six, la filiale d'Atos l'a emporté sur le fonds d'investissement américain Hellman & Friedman, qui contrôle la société danoise de paiements Nets. Mais Atos et sa filiale ont encore de l'appétit: Thierry Breton a assuré que Worldline pourrait "facilement mobiliser" 2 milliards d'euros pour d'autres acquisitions.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL