L'analyse de Garcia — Guingamp-OM

Margot Aubert
Mai 15, 2018

"Oui je pense qu'on l'a vu tout au long de notre parcours européen qu'à partir des quarts de finale et de ce match retour fou contre Leipzig il y a une effervescence incroyable, que ce soit à Marseille ou dans toute la France". Mais pas bravo aux gars d'avoir pris deux contres entre la 40e et la 45e minute alors qu'on mène 2 à 0 à l'extérieur. Donc nos attaquants ont été très bons, les 4 de devant, mais sur ces 5 dernières minutes, ils ont fortement oublié de nous aider.

Une démo et un nouveau trailer pour Mario Tennis Aces
En progressant dans la compétition et en accumulant les points cinq personnages additionnels pourront être débloqués. Et histoire que tout le monde soit prêt, elle sera téléchargeable dès le 25 mai prochain sur l'eShop .

Même si l'actualité marseillaise est forcément marquée par cette finale d'Europa League face à l'Atlético de Madrid programmée pour mercredi soir, les Phocéens avaient tout de même un match important dans la lutte pour le podium vendredi soir, face à Guingamp. Et comme on a aussi oublié d'entrer dans la seconde période, il est arrivé ce qui est arrivé. Après, ce que je déplore, c'est qu'on ait été réduits à 10. Du coup, on a pris de la fatigue pour mercredi. On verra les résultats des autres. Sauf que, pour le moment, l'OM n'en est pas encore là et que Rudi Garcia doit tenir un discours mesuré, pragmatique et autoritaire. Je retiens qu'on a failli gagner à 9 (après la blessure de Sarr), ce qui prouve que cette équipe a courage et du talent. Mais quand on est chasseur, il faut gagner. Mais, parfois, elle oublie de jouer quelques minutes. "Le carton rouge, c'est la double peine", a-t-il souligné sur l'antenne de RMC. Je suis tombé par terre en revanche sur l'expulsion de Steve, au figuré bien sûr.

Vers un rachat par l'américain Peak6 — AS Saint-Étienne
Le club forézien a officialisé ce mardi des discussions exclusives avec le fonds d'investissement PEAK6. PEAK6 est un investisseur global faisant preuve de passion dans ses investissements.

TF1 écrase la concurence avec Traqués
Dans ce nouveau numéro, Fanny Agostini nous faisait découvrir le patrimoine exceptionnel de la Charente-Maritime. Verdict: 3.27 millions de fidèles soit 13.4% du public présent devant son poste de télévision.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL