Il sauve deux millions de bébés grâce à son précieux plasma

Olivia Lacan
Mai 15, 2018

Vous n'aviez probablement jamais entendu parler de lui. Il contient des anticorps anti-D. Un mal causé par les anticorps de la femme enceinte qui détruisent les globules rouges du fœtus et causent des déficiences cérébrales pouvant aussi entraîner une fausse couche.

Attaque au couteau à Paris : la Tchétchénie, "vivier important" de jihadistes
Je pense d'abord aux victimes et à leurs familles, plus particulièrement à celle du jeune homme assassiné, explique Mgr Lebrun . Entre temps, il a été transféré au siège de la DGSI ( Direction générale de la Sécurité intérieure ) à Levallois-Perret.

À l'âge de 14 ans, James Harrison a dû subir une lourde chirurgie et recevoir des litres et des litres de sang.

Pastore non retenu par Sampaoli pour le Mondial
Sans surprise, deux jouerus du PSG figurent dedans, à savoir Angel Di Maria et Giovani Lo Celso . Et Jorge Sampaoli vient de dévoiler une pré-liste de 35 joueurs pour cette Coupe du Monde.

Après avoir passé presque sept décennies à donner son sang, et en particulier son plasma, James Harrison est contraint de prendre sa retraite de donneur. Considéré à juste titre comme un véritable héros dans son pays, il a eu droit à de nombreux hommages et remerciements, dont ceux de la Croix Rouge locale. Après avoir obtenu l'accord de James Harrisson, des médecins ont mené des expérimentations avec son sang, et ont pu commencer à injecter ce qu'ils ont appelé l'Anti-D dès 1967, composé en majorité par son plasma sanguin. Très rares, ils sont tout aussi précieux car ils permettent de lutter contre la maladie hémolytique du nouveau-né (MHN). On estime que 17% des mères australiennes risquent cette maladie, qui résulte d'une incompatibilité des antigènes de la mère et du foetus (ils sont alors hérités du père). Il apprend alors qu'il devait sa survie à treize unités de sang qui lui avaient été transfusée durant l'intervention. Ils vont devoir désormais trouver une autre source pour ce plasma magique. Nous sommes en 1953, et le jeune James se fait une promesse: une fois majeur, lui aussi donnera son sang. L'organisation a calculé que sa générosité aurait permis de sauver la vie de pas moins de 2,4 millions de bébé depuis 67 ans, ce qui lui vaut le surnom de "L'homme au bras d'or"!

Les vaccins vont arriver dans la semaine, assure l'OMS — Ebola en RDC
Joseph Kabila a promis son implication et celle de son gouvernement dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le gibier de brousse est considéré comme un vecteur potentiel.

C'est la fin d'une époque.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL