Baisse des généralistes et hausse des spécialistes salariés — Médecins

Olivia Lacan
Mai 4, 2018

Non, si l'on en croit l'étude publiée le 3 mai 2018 par la direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques (Drees).

" L'alliance " européenne publique pour contrer Netflix
Cette collaboration étroite se double de partenariats " privilégiés " avec la RTVE (Espagne), RTBF (Belgique), VRT (Belgique) et RTS (Suisse).

Plus de huit Français sur dix ont un généraliste dans leur commune et moins de 0,1% de la population (52.000 personnes) doit faire plus de 20 minutes de trajet en voiture pour en trouver un. Le nombre de ceux exerçant en libéral a même diminué de 2%, alors que les spécialistes salariés sont de plus en plus nombreux (+13,9%). Selon un outil de projections, mis en ligne jeudi par le ministère de la Santé (dataviz.drees.solidarites-sante.gouv.fr), qui propose différents scénarios jusqu'en 2040, le nombre de médecins devrait continuer de croître, mais la densité de généralistes devrait diminuer au moins jusqu'en 2025. La première décrit notamment la démographie des médecins en 2018 (au 1 janvier, 226 000 médecins étaient en activité) et l'accessibilité géographique aux médecins généralistes. Les spécialités les plus représentées étant la psychiatrie, l'anesthésie réanimation et la radiologie.

Des supporters de l'OM agressés dans un bar à Paris
La vitrine de l'établissement a été endommagée, alors que de nombreux débris de verre jonchaient le sol après les incidents. L'agression a fait une dizaine de blessés légers, a fait savoir la source policière.

Près d'un praticien sur deux (47%) a 55 ans ou plus, alors que c'est le cas de seulement 18% des cadres en France, interprétée par la Drees comme la conséquence conséquence de numerus clausus (fixant le quota d'étudiants admis en 2 année de médecine) élevés durant les années 1970. "Une progression de 4,5% des effectifs qui pourrait en satisfaire plus d'un, mais qui cache d'importantes disparités", souligne Le Parisien.

La Belgique a rappelé son ambassadeur — RDC
En République démocratique du Congo, Bertrand de Crombrugghe n'est plus ambassadeur de la Belgique. Techniquement, c'est un retour à Bruxelles pour des discussions " pour "une dizaine de jours ".

Il s'agissait généralement de communes rurales, certaines régions étant particulièrement touchées (Centre-Val de Loire, Bourgogne Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes). Mais avec le vieillissement attendu de la population, "les besoins en soins infirmiers" augmenteront "autant que les effectifs", conclut la Drees.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL