Nouvelle hausse du prix des cigarettes ce lundi

Olivia Lacan
Avril 30, 2018

Après avoir augmenté d'un euro en moyenne le 1 mars, le prix du paquet de cigarettes ne variera qu'à la marge lundi 30 avril malgré la publication de nouveaux tarifs. Certaines marques vont aligner leurs tarifs de quelques centimes à la hausse comme à la baisse.

Les paquets de 20 cigarettes coûteront de 7,50 à 9,30 euros, selon un communiqué du ministère de l'Action et des comptes publics, avec un prix moyen de 7,90 euros. Les marques d'entrée de gamme comme les Winston Rouge et les Chesterfield Red demeurent à 7,80 euros. Ceux de Camel filtre baisseront même de prix, passant à 7,90 euros, soit 10 centimes de moins qu'auparavant.

Londres et Berlin réaffirment leur engagement — Nucléaire Iranien
Les responsables iraniens ont rejeté ces derniers jours toute nouvelle négociation sur ces questions et toute restriction future sur le programme nucléaire de Téhéran.

Les Gauloises blondes restent à 8 euros, la brune passe de 8,80 euros à 8,90 euros, tandis que les Gitanes augmentent de 9 euros à 9,20 euros.

La dernière hausse significative des prix du tabac remontait à janvier 2014, à hauteur de 20 centimes de plus par paquet. Globalement, le prix moyen d'un paquet de cigarettes s'établira à 7,90 euros, avec une fourchette allant de 7,50 à 9,30 euros. Après avoir gonflé d'un euro en moyenne en mars, le prix des paquets de cigarettes va stagner ce lundi, malgré l'augmentation des taxes décidée par le gouvernement - qui vise, à terme, un paquet à 10 euros. C'est déjà la troisième fois que les prix du tabac changent depuis qu'Emmanuel Macron a été élu président.

Man City déroule 4-1 — Ang
Avec ce triomphe au London Stadium face à la pire défense d'Angleterre, les "Citizens" égalent les 30 victoires de Chelsea la saison passée.

Quatre hausses de 40 et 50 centimes sont prévues en avril et novembre 2019 et 2020.

Saint-Ambroix: deux collégiens poursuivis pour viol en réunion sur un camarade
Si les faits de viol en réunion sont retenus, les deux adolescents encourent une peine maximale de 10 ans d'emprisonnement . Deux jeunes collégiens, âgés de 13 ans, ont été placés en garde à vue mercredi matin dans une caserne de gendarmerie.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL