Manifestations après la condamnation de "la meute" pour abus sexuels — Espagne

Dominique Dufresne
Avril 26, 2018

Ce jeudi doit être rendu le verdict dans l'une des affaires les plus médiatisées des dernières années, celle de "La Manada" [La Meute].

Les faits remontent au 7 juillet 2016, lors des fêtes populaires de la San Fermin en Navarre, région située au nord de l'Espagne. Ces jeunes hommes, âgés de 27 à 29 ans, ont également été interdits d'approcher la victime à moins de 500 mètres et de rentrer en contact avec elle pendant 15 ans, et doivent lui verser une indemnisation de 50.000 euros.

OM : Thauvin comparé à Mozart
Devant, Garcia n'a pas fait de surprise, avec Kostas Mitroglou en pointe, et un trio Thauvin-Payet-Ocampos derrière lui. J'en ai joué un très important aussi en finale de Coupe du monde en jeunes.

Jugés le jeudi 26 avril, les cinq jeunes hommes ont alors été reconnus coupables d'" abus sexuel " aggravé d'" abus de faiblesse " et condamnés à neuf ans de prison. Et ce petit film est devenu une des pièces centrales de leur procès. La peine de prison infligée est très inférieure aux réquisitions du parquet, qui demandait 22 ans et 10 mois de réclusion contre chacun d'eux et 100 000 € d'indemnisation totale. Aussitôt après sa publication, la décision des juges a choqué et suscité la polémique. "Si cinq personnes qui s'en prennent à une fille n'est pas une agression, la question est de savoir ce qui ne va pas dans notre code pénal?", a pour sa part commenté dans le quotidien El Pais l'ancienne secrétaire d'État à l'Égalité Soledad Murillo. Leurs défenseurs soutenaient que la jeune Madrilène - qui avait auparavant bu de la sangria - était consentante, puisqu'elle n'avait jamais semblé dire " non " à l'image. Puis elle avait embrassé un des garçons et suivi le groupe, sans "penser qu'allait se produire ce qui s'est produit". "J'ai réagi en me soumettant", a-t-elle résumé, en décrivant des scènes de fellations et de rapports sexuels imposés sans usage de préservatifs.

Les prévenus, arrêtés dès le lendemain des faits, sont en détention provisoire depuis.

Schalke 04 : Le départ de Meyer se précise
On se quitte bons amis " a indiqué le directeur sportif club de la Ruhr, Christian Heidel, en conférence de presse. Les dirigeants du PSG doivent passer la seconde en ce qui concerne le milieu Max Meyer (Schalke 04).

L'un des agresseurs était membre de la Guardia civil, un autre appartenait à l'armée et plusieurs étaient des supporters "ultras" du club de football de Séville.

La défense avait réclamé l'acquittement, en n'admettant que le vol du téléphone de la victime, abandonnée à demi nue dans une entrée d'immeuble. Aussi, lors de la grève générale féministe du 8 mars en Espagne - inédite par son ampleur - de nombreuses références faisaient écho à ce fait divers, notamment avec la pancarte " la pornographie crée des meutes ". D'après l'AFP, la procureure Elesa Sarasate a avancé que "l'intimidation, gravissime, avait empêché la résistance ou la fuite". L'Espagne est cependant pionnière dans la lutte contre les violences faites aux femmes, s'étant dotée dès 2004 d'une loi spécifique, présentée comme un "modèle" par le Conseil de l'Europe.

Le OnePlus 6 se dévoile à Londres le 16 mai 2018
Petite particularité de cet événement: les fans de OnePlus pourront y assister, en payant tout de même leur place. Tout comme pour le lancement du OnePlus 5T , la valeur du sac de goodies dépasse de loin le prix du ticket.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL