Vin Diesel et Netflix préparent... une série d'animation — Fast & Furious

Elisa Mosse
Avril 25, 2018

D'après The Hollywood Reporter, cette série dérivée sera consacrée au cousin de Dom Toretto, Tony Toretto, recruté par une agence gouvernementale afin d'infiltrer un réseau de courses illégales, servant de façade à une organisation criminelle qui cherche à dominer le monde.

Vous pouvez découvrir la première image plus bas dans l'article.

SNCF: Philippe invite les syndicats à le rencontrer le 7 mai
Édouard Philippe a écrit ce mardi à l'ensemble des organisations syndicales mobilisées dans le cadre de la réforme ferroviaire . Il y confirme en effet l'annonce d'Emmanuel Macron de reprendre la dette de la SNCF à compter du 1er janvier 2020.

Le géant du streaming se serait associé avec DreamWorks et Universal pour créer une série TV animée dans le même univers que les films Fast and Furious. Magie Cohn, présidente de Dreamworks Animation, s'est dite ravie de travailler avec Netflix pour développer de nouveaux programmes. Le future de la saga de films étant incertain, Netflix a décidé de raconter une nouvelle histoire avec Toretto (le personnage de Vin Diesel) d'une façon que nous n'avions honnêtement pas vu venir. Alors que Fast & Furious 9 est actuellement en préparation et que Dwayne Johnson et Jason Statham s'apprêtent à entamer le tournage d'un spin-off, la franchise cinématographique va encore passer à la vitesse supérieure en débarquant prochainement. sur le petit-écran.

Tim Hendrick et Bret Haaland seront les showrunners de cette série.

Courtois porte plainte contre Wilmots — Belgique
Libre depuis son départ de la sélection ivoirienne en novembre dernier, Marc Wilmots espère rapidement trouver un nouveau projet. Son fils et lui-même ont décidé d'aller plus loin en attaquant devant la justice.

Suite à l'acquisition du studio d'animation par Comcast-NBCUniversal, la relation a été élargie pour inclure un premier aperçu de la série animée DreamWorks Animation basée sur les propriétés du film Universal, comme la franchise Fast & Furious qui vaut plusieurs milliards de dollars. Les sondages sont pour le moment indisponibles sur l'application smartphone d'Hitek.

Plus de WhatsApp pour les moins de 16 ans
Le service de messagerie WhatsApp a décidé d'augmenter l'âge minimum de son utilisation en Europe de 13 à 16 ans. Interdit aux moins de 13 ans, le service de messagerie Whatsapp vient de revoir ses règles.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL