Bianca Andreescu devrait se mesurer à Kateryna Bondarenko — Coupe Fed

Margot Aubert
Avril 23, 2018

La rencontre se poursuivra dimanche avec la présentation de deux autres matchs de simple et, si nécessaire, d'un match de double.

Les amateurs au stade IGA ont une fois de plus eu droit à tout un spectacle de la part de Bouchard, qui a fait tomber la 41e raquette mondiale après un peu moins de trois heures de travail.

Le Racing en finale — Champions Cup
Pas de quoi décourager le Racing, qui n'a perdu que trois matchs en quatre mois. "C'était un gros combat d'avants, bravo à eux". Malgré un score relativement serré, les Franciliens ont facilement passé le test des demi-finales contre le Munster: 27-22.

La Montréalaise a aussi fait preuve d'une belle force de caractère lors du troisième set.

En retard 2-4 lors de la première manche, Bouchard a brisé sa rivale pour niveler le pointage. Malgré les efforts de Tsurenko pour égaler la marque 2-2, l'athlète de 24 ans a appuyé sur l'accélérateur et a remporté les quatre jeux suivants pour prolonger le match. Après avoir sauvé cinq balles de bris, elle a finalement perdu son service pendant le cinquième jeu, qui a duré plus de 15 minutes. Tsurenko a cependant réussi à briser la Canadienne, après huit égalités.

Women's Champions League : l'OL Féminin dominatrice mais stérile (0-0)
Malgré une belle domination, les filles de Reynald Pedros concèdent le nul (0-0) sur la pelouse de Manchester City. Elle pourraient le regretter lors du match retour, dimanche prochain (14h45) au Parc OL.

Tout d'abord, Françoise Abanda (127e au monde) affrontera Lesia Tsurenko (41e) lors du match d'ouverture.

Eugenie Bouchard amorcera la dernière journée de compétition lors du premier duel de simple, face à Tsurenko. Elle est opposée à Kateryna Bondarenko (78e). La Canadienne Gabriela Dabrowski (10 en double) et l'Ukrainienne Olga Savchuk (50 en double) participeront à ce match.

Wenger, l'hommage de Ferguson — Arsenal
Ils demeurent par ailleurs en course en C3, où ils seront opposés à l'Atlético Madrid en demi-finale. Ainsi va se terminer une histoire magnifique, longue de près de vingt-deux ans.

Andreescu avait causé la surprise en lever de rideau, prenant la place de Françoise Abanda, qui avait fait une vilaine chute lors de la séance d'échauffement, en matinée. Suite à des traitements sur le terrain, la jeune athlète de 17 ans a quitté le terrain en fauteuil roulant, saluant la foule au passage. Elle souffre de raideurs au cou et ne peut pas servir.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL