Au moins 24 morts, selon une ONG — Manifestations au Nicaragua

Dominique Dufresne
Avril 23, 2018

Ces manifestations ont commencé mercredi.

Mme Murillo a ajouté que le gouvernement était disposé à discuter de la proposition d'augmenter les contributions des employeurs et des salariés au système de retraites, à l'origine de la vague de protestation.

Le gouvernement nicaraguayen parlait déjà d'une dizaine de morts vendredi soir et le directeur de la CENIDH, une ONG des droits de l'homme, dit en avoir comptabilisé 25, la plupart tués par des tirs à balles réelles ou en caoutchouc.

Nouveaux attentats en Chine dans la province du Xinjiang
00:25 Nouveaux attentats en Chine dans la province du Xinjiang

Parmi les victimes figurent notamment des étudiants, des policiers et de jeunes sympathisants du Front sandiniste au pouvoir, accusés de s'être attaqués aux manifestants.

Après le discours du président, des centaines de jeunes ont à nouveau violemment affronté les forces de l'ordre dans la capitale. Sollicités par l'AFP pour confirmer ce chiffre, ni le gouvernement, ni la police n'ont répondu.

Le dernier bilan officiel faisait état de dix morts vendredi, tandis que le quotidien La Prensa avait évoqué plus de 30 morts, mais sans citer de source. Les manifestants ont levé des barricades dans les rues et lancé des pierres sur les policiers qui ont riposté à l'aide de gaz lacrymogènes.

Dans la douleur, le PSG l'emporte à Bordeaux
C'est à chaque match que Bordeaux doit mettre de l'envie et y associer le geste décisif. Plus de 20 tirs au but des Girondins n'auront pas suffit à obtenir un seul petit point.

Un caméraman nicaraguayen, Miguel Angel Gahona, a été tué par balles samedi dans la ville de Bluefields (est) alors qu'il filmait des affrontements entre manifestants et policiers, selon des sources syndicales. Un policier de 33 ans a été également été tué par un coup de feu dans le secteur de l'Université Polytechnique (UPOLI) à Managua, indique un communiqué officiel.

Les Etats-Unis ont condamné dimanche les violences policières au Nicaragua lors des manifestations contre une réforme des retraites qui auraient fait plus de vingt morts, appelant le gouvernement à permettre aux journalistes de travailler librement.

"Le gouvernement est totalement d'accord pour reprendre le dialogue pour la paix, pour la stabilité, pour le travail afin que notre pays ne soit pas confronté à la terreur que nous vivons en ces moments", a déclaré M. Ortega à la télévision nationale, sans annoncer de date pour l'ouverture du dialogue.

Le Vélodrome affichera complet — OM-Salzbourg
Le stade affichera donc complet pour le match aller de cette demi-finale! Sans surprise, l'Orange Vélodrome sera donc à guichets fermés pour ce rendez-vous.

"Nous condamnons la violence et la force excessive utilisées par la police et d'autres personnes contre les civils qui exercent leur droit constitutionnel à la liberté d'expression et de réunion", indique Heather Nauert, porte-parole du département d'Etat dans un communiqué.

Cormier thinks not having to cut weight helps for UFC 226
However, one thing Gustafsson wants is another shot at Jones, which he believes is bigger than a third opportunity at the title. Bones caught wind of this call out and replied simply using four words in a tweet, as he said: "Come get me baby".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL