L'avenir incertain de Neymar fait les gros titres en Espagne — PSG

Margot Aubert
Avril 20, 2018

Le PSG a rendez-vous ce vendredi après-midi avec des dirigeants de l'UEFA, pour les convaincre que leur projet respecte les règles imposées par le fair-play financier. Le journal souligne la déception de Neymar de ne pas avoir dépassé les 8es de finale de la Ligue des champions et aussi le fait qu'il n'ait pas l'intention de revenir à Paris avant la fin de saison, afin de poursuivre sa convalescence à São Paulo. Marca précise même que la stratégie du club merengue lors du prochain mercato est conditionnée par la possibilité, ou non, de recruter le Brésilien. On peut y lire que les dirigeants du PSG seraient de plus en plus méfiants vis-à-vis des intentions de leur joueur, mais aussi qu'ils auraient accepté de glisser une clause libératoire dans son contrat. Avant cela, le Real aimerait quand même le recruter mais ne négocierait qu'avec l'accord du club parisien, sans aller au conflit.

Lyon dans la cour des cadors pour le retour de Martial — OL
De quoi inquiéter l'ancien Monégasque qui a interrompu les discussions concernant sa prolongation. En effet selon The Sun , le joueur pourrait retrouver son club formateur l'an prochain.

Pour contrer les rumeurs incessantes autour de l'avenir de Neymar et d'un possible transfert au Real Madrid, le père de Neymar avait calmé le jeu, le 13 mars dernier, en indiquant que son fils avait "un présent et un futur au PSG". La réponse sèche et négative de l'attaquant aurait décontenancé les dirigeants parisiens.

Espagne: l'organisation basque ETA demande pardon pour le "mal" causé
Spectorovsky. " Ce qui est recherché, c'est le rapprochement des prisonniers " avec leurs familles, avait-il rappelé jeudi. Après la dissolution , " l'amélioration de la situation " des membres de l'ETA emprisonnés sera en discussion, selon M.

"Neymar défie le PSG". " La seule chose qui reste à faire à Neymar, c'est d'annoncer au club qu'il veut partir", lâche cette source sous couvert d'anonymat, qui considère que le n° 10 de la Seleção a déjà montré des signes évidents de son attachement relatif au club de la capitale.

Son ex ne veut plus qu'elle porte son nom — Adriana Karembeu
Malheureusement, après s'être mariés en 1998, les deux tourtereaux se sont séparés en 2011. Une situation qui commencerait à l'agacer.

Rappelons que ce type de clause est interdite en France.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL