En Allemagne, PSA exige 3.700 suppressions de postes chez Opel

Elisee Touchard
Avril 20, 2018

Des propos démentis par le groupe PSA dans un communiqué.

Lorsqu'il a repris Opel à General Motors l'été 2018, PSA a promis de respecter les accords existants au sein d'Opel/Vauxhall, qui incluent un engagement à ne procéder à aucun licenciement économique dans les usines allemandes d'ici fin 2018 ainsi qu'à investir dans ces sites au moins jusqu'en 2020. "Le constructeur automobile d'outre-Rhin a déjà perdu quelque 2 000 postes après des plans de retraite anticipée, a-t-il également ajouté". Une tendance qui devrait se poursuivre: "Il est probable que 2 000 personnes supplémentaires accepteront des plans de départ", a indiqué Wolfgang Schaefer-Klug vendredi 20 avril.

Infinity Wars arrive dans LEGO Marvel Super Heroes 2 — Un pack Avengers
Un super-héros à l'armure tech classe et hors du commun qui aura marqué plusieurs phases Marvel depuis ses débuts sur les écrans. Ici, il s'agit de surfer sur la sortie cinéma le 25 avril du nouveau Avengers (Infinity War pour ne pas le citer).

Lors d'une conférence de presse, le président du conseil d'entreprise d'Opel pose la question de la pertinence de l'équation réalisée par PSA qui cherche à sortir le constructeur allemand de deux décennies de pertes: " Je ne suis pas inquiet quant à la capacité à tenir les objectifs de coûts, l'ampleur du taux d'acceptation (des plans de départ) conduit à se demander s'il va rester suffisamment d'effectifs pour gérer l'actuelle charge de travail ".

"Ce qui manque, c'est une vision claire de l'avenir pour Opel en termes d'utilisation des capacités de production et de garanties en matière d'emploi au-delà de 2020". Celui-ci produit actuellement les modèles Corsa et Adam, mais pourrait ne produire plus qu'un seul véhicule, le Grandland.

Un kangourou lapidé par des visiteurs pour ne pas avoir sauté — Chine
Difficile de répondre mais un kangourou de 12 ans est mort dans le zoo de Fuzhou dans le Sud-Est de la Chine le 4 avril dernier. Quelques semaines plus tard, c'est un mâle âgé de 5 ans qui a été légèrement blessé, dans les mêmes circonstances malheureuses.

PSA qui a su négocier avec les syndicats français, peine à faire de même à leurs homologues allemands.

"Ils essaient de nous faire du chantage", a déclaré vendredi Berthold Huber, un dirigeant d'IG Metall membre de l'équipe de négociation d'Opel.

TPMP : Matthieu Delormeau toujours aux abonnés absents
Gros accident de scooter hier et soirée à l'hôpital mais suis un miraculé . sutures brûlures ecchymoses mais ça va. Mercredi soir, il faisait son retour sur le plateau, l'air encore fatigué par les récents événements.

" Le gouvernement allemand, avec le gouvernement régional, se sent obligé de faire sa part pour aider", a déclaré Angela Merkel.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL