Un penalty sifflé... pendant la mi-temps !

Margot Aubert
Avril 17, 2018

L'officiel a alors pris la décision surprenante de faire revenir tout le monde sur le terrain et Pablo De Blasis s'est chargé de transformer la sentence pour Mayence.

Un journaliste meurt après une chute de son balcon — Russie
Après les raids occidentaux en Syrie , les États-Unis maintiennent la pression sur le régime syrien, mais aussi sur ses alliés. Maas. "Le but de ces frappes a été de montrer qu'il y une ligne rouge qu'il ne faut pas dépasser", a expliqué Didier Reynders.

L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) n'a pas fini de faire parler d'elle. Dernier épisode en date: un penalty sifflé une fois que les joueurs avaient quitté la pelouse. En effet, durant la rencontre de ce lundi opposant Mayence à Fribourg (2-0) pour le compte de la 30ème journée de Bundesliga, une scène ahurissante a eu lieu. Dans les derniers instants de la première période, un joueur de Fribourg commet une main dans sa surface.

Christophe Castaner : "Emmanuel Macron a prouvé qu'il n'avait pas peur"
D'après Christophe Castaner , de nombreuses femmes dans les années 60-70 portaient le " voile catholique ". Christophe Castaner est également revenu sur les discours assez rares d'Emmanuel Macron .

C'est là que l'arbitrage vidéo entre en scène.

Renault prévoit de recruter davantage de CDI entre 2017 et 2019
Il a cité notamment le besoin pour le groupe de se transformer pour préparer "les véhicules électriques et autonomes" de demain. L'accord social va malgré tout permettre d'accélérer les embauches, et donc le renouvellement de compétences.

Alors que les 22 acteurs se dirigent tranquillement vers les vestiaires pour souffler un quart d'heure, l'arbitre Guido Winkmann est interpellé par le VAR (Video Assistant Referee), dont le rôle est de lui venir en aide si un fait de jeu flagrant lui échappe! Au bout de deux minutes, celui-ci va consulter un écran situé au bord du terrain pour visionner les images.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL