Attaque chimique présumée à Douma: l'OIAC mène l'enquête

Dominique Dufresne
Avril 17, 2018

Ces faits interviennent trois jours après des frappes occidentales menées en représailles à une attaque chimique présumée qui fait l'objet d'une enquête de l'OIAC dont les enquêteurs sont attendus mercredi à Douma.

La mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) n'a pas encore eu accès à la ville syrienne de Douma, selon le Royaume-Uni.

Après cet épisode militaire réalisé hors du cadre des Nations unies, les Occidentaux ont fait savoir qu'ils voulaient relancer la diplomatie sur le dossier syrien, pays en proie depuis 2011 à une guerre complexe qui a fait plus de 350.000 morts.

Dans la capitale syrienne, fief du régime, des milliers de personnes ont envahi lundi la place des Omeyyades, fermée à la circulation pour l'occasion, brandissant drapeaux syriens et portraits du président Assad pour dénoncer les frappes occidentales.

Pour la première fois, Microsoft lance un produit sous Linux
Cet OS "combine des innovations de sécurité lancées sous Windows, un moniteur de sécurité et un noyau Linux personnalisé". Microsoft distribuera des SDK à toutes les personnes intéressées par Azure Sphere vers le milieu de l'année 2018.

" Nous avons réussi l'opération sur le plan militaire puisque l'intégralité des missiles qui ont été tirés ont atteint leurs objectifs et les capacités (du régime-NDLR) de production d'armes chimiques ont été détruites ", a estimé Emmanuel Macron. La riposte se voulait spectaculaire, mais Paris a reconnu que les Russes étaient prévenus.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), des déflagrations ont été entendues près de la base aérienne d'Al-Chaayrate dans la province de Homs, et dans la région de Qualamoun près de Damas où deux autres bases aériennes sont situées.

"Il faut minimiser la portée de ces frappes".

Les présidents américain Donald Trump et français Emmanuel Macron ont assuré avoir la preuve de l'utilisation d'armes chimiques à Douma.

Toulon: Clerc raccroche en fin de saison
Vincent Clerc annonce à 36 ans qu'il raccrochera les crampons en fin de saison. "Il y a beaucoup de choses qui vont me manquer, mais je retiens surtout que j'ai vécu un rêve de gamin". Ça fait peur, mais ça fait envie aussi.

Le président iranien Hassan Rohani a déclaré que les frappes aériennes menées par les Etats-Unis contre la Syrie prouvaient que Washington avait des liens directs avec les terroristes, a rapporté lundi l'agence de presse Tasnim.

Trump, Macron et May ont donc voulu punir Bachar al-Assad pour avoir une nouvelle fois utilisé des barils de chlore contre son peuple. "La Russie et la Syrie doivent coopérer", a déclaré l'ambassade britannique à La Haye dans un tweet. "Ils résistent aux mensonges les plus grossiers et aux dénégations les plus absurdes", a-t-il lâché, ajoutant qu'il n'y avait plus de doutes: "la Syrie a conservé un programme chimique clandestin depuis 2013".

Leur travail s'annonce compliqué, plus d'une semaine après les faits, dans une zone passée depuis sous le contrôle du régime syrien et de la police militaire russe.

Un penalty sifflé... pendant la mi-temps !
Dans les derniers instants de la première période, un joueur de Fribourg commet une main dans sa surface. Dernier épisode en date: un penalty sifflé une fois que les joueurs avaient quitté la pelouse.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL