Interview d'Emmanuel Macron sur TF1 : les premières réactions politiques

Dominique Dufresne
Avril 16, 2018

Le chef de l'Etat a également promis des annonces "dans les prochains mois" concernant les poursuites des responsables en vue d'une expulsion du territoire, et des "clarifications" des règles de fonctionnement et de financement des mosquées. Mais certains Catholiques se demandent si de vraies actions seront mises en places au-delà de ces voeux pieux. "En aucun cas la France ne laissera une escalade se faire, ou quoi que soit qui puisse endommager la stabilité de la région", a-t-il ajouté. En effet, le directeur de rédaction de l'hebdomadaire catholique La Vie, Jean-Pierre Denis, a d'abord souhaité salué l'aspect "fondamental" de ce discours.

Son action vise à unir, "libérer" - notamment le travail - et protéger, a-t-il dit.

Le président pourrait faire exactement le contraire de ce que demandent les ONG catholiques.
"Il y a, il est vrai, un contexte politique " qui se prête à ces interventions, estime aussi le député Gabriel Attal (LREM), pour qui le président est " parfaitement conscient du pouls du pays " et " des attentes, des doutes, des inquiétudes, des questionnements que peuvent avoir les Français ". Deuxième engagement, on sera transparent: si ça ne marche pas, on ne continuera pas. Concernant les Universités, Macron est clair, les agitateurs de désordre ne gagneront pas, c'est l'Etat de droit qui sera triomphant et les examens auront bien lieu.

La finale remportée par Elise Mertens — Lugano
Alors qu'on pensait Elise Mertens filer vers un succès aisé, la partie a été interrompue par la pluie à 6-2, 4-4. La Belge s'est imposée 7-5 6-2 en finale devant Arina Sabalenka.

Interrogé sur la grève à la SNCF, Emmanuel Macron n'a rien cédé sur la réforme, qu'il a qualifiée d'"indispensable", tout en plaidant pour l'apaisement avec les cheminots qui ne doivent pas "avoir des craintes illégitimes".

"Le président a " absolument garanti " que la SNCF restera une entreprise publique". "Si on ne fait pas cet effort, dans 5 ans, dans 10 ans, on n'arrivera plus à financer notre système de retraites". Tentant de répondre au désarroi des personnels hospitaliers, il rend "hommage à tous les personnels soignants, les médecins, les infirmières, les aides soignantes, celles qui travaillent à l'hôpital et dans les Ehpad " et promet qu'il fera "à l'été " des annonces, pour mettre "plus de moyens dans l'hôpital ".

Jean-Pierre Pernaut est ensuite revenu sur la situation sociale en France.

L'US Orléans privée de finale par le Tours FC
Trois équipes U19 des formations de Domino's Ligue 2 étaient représentées à ce stade de la compétition: Tours, Orléans et Brest . Auteurs d'une prestation aboutie et d'un festival offensif, les Tourangeaux ont notamment pu compter sur un triplé de Berthelot.

Un sujet maintenant sur les retraités, qui payent plus de CSG depuis le début de l'année.

C'est dans la classe de CE2 de l'école de Berd'huis, petite commune de l'Orne - où les électeurs ont voté à 30% pour le FN au premier tour - que s'est déroulée l'interview d'Emmanuel Macron, près d'un an après son élection. Il sera suivie d'une seconde interview dimanche soir de deux heures avec Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel, sur BFMTV, RMC et le site Mediapart. C'est pourtant le sens de la périlleuse exhortation émise par Emmanuel Macron devant la Conférence des évêques de France, sous la nef du prestigieux collège parisien des Bernardins.

Emmanuel Macron a indiqué que la France n'avait pas encore décidé d'une éventuelle réaction à cette attaque.

Bordeaux s'impose à Montpellier
Martin Braithwaite , l'ancien buteur de Toulouse, a ouvert le score dès la 9e minute, lançant parfaitement ses coéquipiers. Au classement, Bordeaux est dixième et Montpellier , septième.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL