Syrie: Moscou demande une condamnation, Washington "prêt à dégainer" de nouveau

Dominique Dufresne
Avril 15, 2018

Peu après des frappes aériennes, la France, les États-Unis et le Royaume-Uni ont remis samedi à leurs 12 partenaires du Conseil de sécurité un projet de résolution sur la Syrie à plusieurs facettes - chimique, humanitaire et politique -, incluant la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques.

Dans le domaine de l'aide humanitaire, le texte commence par réclamer qu'un "cessez-le-feu durable" soit instauré et que tous les États membres usent de leur influence pour son application.

En matière politique, enfin, le projet "exige des autorités syriennes qu'elles s'engagent dans des négociations intersyriennes de bonne foi, de manière constructive et sans préconditions" en application des dernières discussions menées à Genève le 3 mars.

Man City reprend des couleurs face à Tottenham
Mardi, il est également monté au jeu lors du quart de finale retour de Ligue des Champions contre Liverpool (défaite 1-2). Ce samedi, Manchester City se déplacera sur la pelouse de Tottenham pour le compte de la 34e journée de Premier League.

Ces négociations, au point mort, doivent porter sur la gouvernance, la question constitutionnelle, les élections, le contre-terrorisme et des mesures de confiance.

Depuis le début du conflit en Syrie, ces cinq membres clés du Conseil de sécurité ont plus souvent affiché des divisions que de l'unité sur ce dossier, avec notamment pas moins de douze veto de la Russie sur des projets de texte.

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, le 30 mai 2017 à New York.

L'État envisage une reprise progressive de la dette (Le Maire) — SNCF
Les cheminots de la SNCF débutent leur troisième "round " de grève pour protester contre la réforme de l'entreprise. Une comparaison qui a fait bondir ses opposants. " Ce sera une entreprise publique ".

Devant le Conseil de sécurité, l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia avait vivement dénoncé les attaques occidentales. Le projet de texte, de cinq paragraphes, faisait part d'une "grande inquiétude" face à cette "agression" contre un Etat souverain, qui viole, selon Moscou, "le droit international et la Charte des Nations unies". "Vos agressions aggravent la situation humanitaire" en Syrie, a-t-il lancé, accusant Washington, Londres et Paris d'avoir "foulé au pied la charte de l'ONU".

Seulement trois pays ont voté pour cette résolution: la Russie, la Chine et la Bolivie. La première cible comprenait le Centre d'études et de recherche scientifique de la Syrie à l'aéroport al-Mazzah à Damas, la deuxième est une installation de stockage présumé d'armes chimiques à l'ouest de Homs en Syrie, et le troisième, un site de stockage présumé de matériel d'armes chimiques et poste de commandement, également près de Homs, d'après le chef de l'ONU.

Selon le ministère russe de la Défense, "plus de 100 missiles de croisière et missiles air-surface ont été tirés sur des objectifs syriens militaires et civils".

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL