Le coup de gueule de Zidane sur les polémiques — Real Madrid

Margot Aubert
Avril 15, 2018

Même si chacun est libre de se faire une opinion sur cet avantage supposé, Zinedine Zidane a reconnu ce samedi qu'il était écoeuré des accusations émises à l'encontre de son équipe, le technicien du Real Madrid estimant qu'il était scandaleux de parler de qualification volée.

Zinedine Zidane a donné l'habitude d'apparaître calme et détendu en conférence de presse, même quand les questions l'agacent ou que son équipe ne tournait pas comme il l'espérait. L'arbitre a décidé qu'il y avait penalty.

Syrie: Moscou demande une condamnation, Washington "prêt à dégainer" de nouveau
Devant le Conseil de sécurité , l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia avait vivement dénoncé les attaques occidentales. Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Le sort a réservé au Real Madrid une double confrontation de prestige contre le Bayern Munich, en demi-finales de la Ligue des champions. C'est une honte quand on parle de vol (Sport avait utilisé ce mot en Une le lendemain).

"On peut être d'accord ou non sur un pénalty, mais pas parler de vol. Mais je n'admets pas le terme de vol, à mon avis nous méritions cette qualification pour les demi-finales. Pour d'autres, il n'y avait pas penalty", a-t-il poursuivi avant de piquer une colère froide. Le Corriere dello Sport, le quotidien sportif romain, démarrait avec le titre "Che Furto", signifiant "Quel vol", alors que Sport, le quotidien de Barcelone, parlait en première page de "El Robo Del Siglo", "Le vol du siècle". On peut aussi penser qu'il s'agit d'une réponse aux critiques des Turinois, qui ont également dézingué les Madrilènes.

Ligue 1. Lyon conforte sa troisième place
La victoire permet aux hommes de Bruno Genesio de consolider leur troisième place en attendant le match de l'OM demain à Troyes. Le leader du groupe revient après sa blessure et semble très affuté physiquement avant de jouer contre le promu.

Cela pourrait tristement marquer la fin de sa carrière en Ligue des champions, le joueur de 40 ans ayant prévu de s'arrêter à la fin de la saison. Nous, on bosse, on travaille. "Quand on a dit qu'on a volé, je ne le supporte pas". On fait tout ça pour essayer d'être prêt, d'être bon. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Ferrand rappelle à l'ordre les députés LREM contestataires — Asile et immigration
Un refrain martelé par Richard Ferrand , qui a rappelé que " le groupe est aussi une démocratie qui vit par la majorité ". Collomb avaient déposé en commission de nombreux amendements qu'il n'ont pas réussi à faire adopter.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL