Frappes contre la Syrie : l'Algérie "déplore" l'escalade militaire

Dominique Dufresne
Avril 14, 2018

Le Royaume du Maroc considère que la solution à la crise syrienne ne peut être que politique, et espère que la raison va prévaloir pour une sortie de la crise qui permette la préservation de l'unité nationale de ce pays, la dignité de ses populations et la lutte efficace contre l'intolérance, l'extrémisme et le terrorisme, conclut le communique.

Jean-Yves Le Drian a déclaré que "sur la question de l'arme chimique, il y a une ligne rouge qu'il ne faut pas franchir" et malgré le manque de preuves de l'utilisation de telles armes en Syrie, il a prévenu que d'autres frappes pourraient survenir.

Ferrand rappelle à l'ordre les députés LREM contestataires — Asile et immigration
Un refrain martelé par Richard Ferrand , qui a rappelé que " le groupe est aussi une démocratie qui vit par la majorité ". Collomb avaient déposé en commission de nombreux amendements qu'il n'ont pas réussi à faire adopter.

Dans ce contexte, la France va également "reprendre des initiatives politiques" et faire respecter les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU sur le cessez-le-feu et l'accès de l'aide humanitaire aux populations, a-t-il ajouté.

" Nous avons pris acte du blocage au conseil de sécurité des Nations Unies". Le régime de Bachar al-Assad a choisi de briser le tabou de l'arme chimique.

Après les expulsions, début des opérations de déblaiement sur la ZAD — NDDL
Selon l'équipe médicale des zadistes, une trentaine d'opposants ont été blessés, dont deux blessés graves hospitalisés. Même les personnes ayant fait l'objet d'une expulsion peuvent proposer un projet d'occupation légale.

"Le chapitre 7 a un sens clair, c'est le recours à des mesures militaires pour contraindre ceux qui menacent la paix et la sécurité internationale", a noté le ministre français des Affaires étrangères. La ministre des Armées, Florence Parly, a donné quelques détails sur l'implication des forces françaises. Le but est simple: "empêcher le régime de faire à nouveau usage d'armes chimiques", a-t-elle dit. "La France a mobilisé à la fois des frégates multimissions en Méditerranée et des avions de chasse pour frapper en Syrie". "Dans le même temps, un raid aérien est parti en début de nuit de plusieurs bases aériennes en France, afin de rejoindre les côtes de la Syrie ", a détaillé Mme Parly, ajoutant: " ces différents moyens ont tiré de manière parfaitement coordonnée des missiles de croisière (...) en étroite synchronisation avec nos alliés américains et britanniques ".

Une deuxième journée de solidarité non payée pour financer la dépendance?
Depuis 2004, une journée dite de solidarité remplit déjà ce rôle. Les professions libérales, en revanche, en sont exemptées.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL