Ce que pourrait rapporter une deuxième journée de solidarité

Dominique Dufresne
Avril 14, 2018

Comment financer à l'avenir la prise en charge des personnes âgées dépendantes? Parmi les propositions à l'étude, la ministre de la Santé a notamment évoqué la mise en place d'une 2 journée de solidarité. À vous de juger.

Ce principe a été instauré il y a 14 ans par Jean-Pierre Raffarin après la canicule de 2003 qui a causé la mort de 15.000 personnes dont beaucoup de personnes âgées. Fixée au départ le lundi de Pentecôte (redevenu férié en 2008), la date de ce jour travaillé mais non payé est désormais laissée à l'appréciation des employeurs, qu'ils soient publics ou privés. Conséquence: sept salariés sur dix ne vont pas travailler ce jour-là, d'après un sondage publié en 2016 par Randstad, groupe spécialisé dans l'intérim et les services RH. Certains peuvent ainsi choisir de supprimer un jour de RTT, ou même d'offrir ce jour à leurs salariés.

Après les expulsions, début des opérations de déblaiement sur la ZAD — NDDL
Selon l'équipe médicale des zadistes, une trentaine d'opposants ont été blessés, dont deux blessés graves hospitalisés. Même les personnes ayant fait l'objet d'une expulsion peuvent proposer un projet d'occupation légale.

Entre 2004 et 2017, la journée de solidarité a ainsi rapporté plus de 30 milliards d'euros à l'État (plus de 2,3 milliards l'an passé).

Dès 2010, Laurence Dumont, députée socialiste, avait saisi la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, jugeant peu clair l'utilisation des bénéfices de la journée de solidarité. Cette option permettrait de renforcer le financement public de la dépendance, qu'il s'agisse des personnes âgées ou des personnes atteintes d'un handicap.

À cause de la Syrie, la menace d'un conflit USA-Russie refait surface
Les interventions que Donald Trump et Emmanuel Macron ont évoqué représente pour la Russie une escalade de la violence dangereuse. La tension entre la Russie et les États-Unis ne fait qu'augmenter depuis quelques jours.

Dans tous les cas, ils s'acquittent d'une contribution de 0,3% de leur masse salariale auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA).

Financer l'accompagnement des personnes âgées dépendantes, d'accord, mais seulement si nous ne sommes pas les seuls à mettre la main au portefeuille. Les professions libérales, en revanche, en sont exemptées.

Malcom annonce des discussions avec le PSG — Bordeaux
De là à vouloir rejoindre ce "grand club", il n'y a qu'un pas que seuls les dirigeants du Paris Saint-Germain peuvent décider. Le brésilien a déclaré sa flamme au club francilien sur BeIN Sports .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL