Elle fraude l'allocation retraite et touche 162 000 euros — Marseille

Dominique Dufresne
Avril 13, 2018

Une retraitée marseillaise de 76 ans, soupçonnée d'avoir dissimulé la mort de sa mère pendant 23 ans pour toucher sa pension de retraite, sera prochainement poursuivie pour escroquerie.

La mère de la septuagénaire, décédée en 1993, n'a jamais été déclarée à la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), l'organisme en charge du versement des retraites. Une justification peu convaincante pour une femme âgée de... Toutefois, la mairie a été notifiée en présence d'un officier de l'état civil.

Seville n'a pas trouvé la faille contre le Bayern — Ligue des Champions
Au-delà de son titre déjà acquis en championnat, le Bayern est encore en course en coupe et donc en Ligue des Champions. Le monumental gardien italien pourrait bien avoir disputé là le dernier match européen de sa fantastique carrière.

Toujours est-il que, pour l'organisme, la retraitée morte en 1993 était encore vivante. "Elle est finalement passée aux aveux devant les policiers de la brigade de lutte contre les fraudes de la sûreté départementale", précise une source proche de l'affaire à l'hebdomadaire. La bénéficiaire qui "se garde bien d'en faire la publicité" n'hésite toutefois pas à faire profiter sa fille, à qui elle verse de l'argent chaque mois. Quand on lui pose la question, elle évoque une rente que lui aurait laissé sa mère. Les enquêteurs tiquent d'autant plus que la prétendue centenaire ne reçoit pas de soins et n'est pas non plus sous traitements particuliers. Les enquêteurs se sont vite rendu compte que la situation était anormale lorsque la fille de la défunte leur a assuré lors de ce contrôle que sa mère, née en 1914, se trouvait en vacances au Monténégro, "son pays d'origine", pour justifier son absence du domicile familial.

Une femme de 76 ans a caché la mort de sa mère pendant 23 ans pour continuer de percevoir sa retraite.

Un Palestinien tué par des tirs israéliens à la frontière (ministère) — Gaza
Un porte-parole de l'armée israélienne a déclaré que ses troupes "réagissaient avec des moyens de dispersion antiémeute tout en tirant aussi selon les règles d'engagement".

Voyant les ennuis se rapprocher, la retraitée tente le tout pour le tout et falsifie l'acte de décès de son beau-frère, décédé en janvier 2016, en y apposant le nom de sa mère.

Elle fait désormais l'objet d'une citation en direct au tribunal correctionnel pour dissimulation de décès, faux et usage de faux.

Arnaud Montebourg victime d'un accident : une image impressionnante
Mais plus de peur que de mal pour l'ancien homme fort du "Made in France", qui s'en sortirait sans blessures apparentes. Les policiers de la CRS autoroutière se sont rendus sur place afin de sécuriser les lieux de l'accident.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL