NDDL : des zadistes et un gendarme blessés, un véhicule de gendarmerie incendié

Dominique Dufresne
Avril 12, 2018

Répliquant aux gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes, les zadistes ont lancé des cocktails Molotov et toute sorte de projectiles tels que des pierres. Mais selon leur équipe médicale, une trentaine d'opposants ont été blessés, dont deux hospitalisés.

L'Acipa, la principale association d'opposants à l'ex-projet d'aéroport, a prévenu qu'elle appellerait ses adhérents à venir en nombre et "à montrer leur solidarité partout où ils se trouvent", si cette intervention n'était pas stoppée. Les affrontements se sont ensuite déplacés dans un champ voisin, où jusqu'à 300 zadistes au plus fort, selon une source proche du dossier, armés de boucliers artisanaux et de raquettes pour renvoyer les grenades, ont fait face pendant plusieurs heures aux forces de l'ordre. Un hélicoptère survole la zone tandis qu'une vingtaine de fourgons de gendarmerie se sont positionnés sur la D281.

Nouvelle Ford Focus : déjà le break
Tout juste révélée sous sa robe conventionnelle, la nouvelle Ford Focus ne tardera pas à faire parler la poudre. L'exercice d'accélération du 0 à 100 km/h descendrait à seulement 4 secondes (4,7 secondes aujourd'hui).

Les escadrons de gendarmes mobiles présents sur la zone s'attachaient à sécuriser le déblaiement des "squats" ou "lieux de vie" selon la terminologie zadiste, qui ont été détruits depuis lundi. Se disant "choqu (és)" par "l'intervention brutale de près de 2 500 gendarmes", les eurodéputés soulignent que "les expulsions et les destructions sans discernement créent une situation de violence dont personne ne maîtrise les conséquences potentiellement dramatiques et vont miner durablement la mise en place de projets multiples et constructifs tournant la page d'années de résistance".

D'après la préfecture, 16 sites ont été évacués lundi et mardi. L'objectif annoncé est "de 30 à 40" sites à démanteler, ont indiqué les autorités locales. Le Premier ministre a salué le "très grand professionnalisme" des forces de l'ordre qui mènent l'expulsion des zadistes, "face à des oppositions souvent violentes", citant "jets de projectiles, de fusées" et parfois des "catapultes".

Aucune peine de mort appliquée en Tunisie depuis 1991, selon Amnesty International
Ces statistiques excluent la Chine , pays qui exécute le plus mais garde le chiffre exact secret. La Gambie a par ailleurs signé un traité international l'obligeant à ne pas mener d'exécutions.

Le 17 janvier, en mettant fin au projet d'aéroport, le Premier ministre français Édouard Philippe avait promis d'éradiquer la "zone de non droit". Une quarantaine de squats étaient visés au début de l'opération. Ils étaient rassemblés pour un pique-nique de protestation depuis 13h.

"Il n'y aura pas d'évacuation totale" de la Zad et "on ne touche pas au bâti", a assuré la représentante de l'État alors que des associations d'opposants historiques s'inquiètent d'une opération plus massive qu'annoncée.

Spotify va bientôt revoir sa copie sur son offre gratuite
En effet, le géant suédois aimerait rendre son service plus agréable pour les utilisateurs sur smartphones. Spotify tiendra une conférence de presse un peu particulière à New York le 24 avril prochain .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL