Douma: La France a des preuves, frappera "en temps voulu", déclare Macron

Dominique Dufresne
Avril 12, 2018

La Première ministre britannique Theresa May a convoqué les membres de son gouvernement pour discuter ce jeudi d'une éventuelle intervention militaire avec les Etats-Unis et la France contre des objectifs syriens.

" Dans les prochains jours nous annoncerons nos décisions (...) En aucun cas les décisions que nous prendrions n'auraient vocation à toucher des alliés du régime ou s'attaquer à qui que ce soit mais bien à s'attaquer aux capacités chimiques détenues par le régime", a-t-il dit lors d'une conférence de presse commune avec le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed Ben Salmane.

Il estime que l'objectif de la France en Syrie est "de lutter contre les terroristes jusqu'au bout (.) assurer que le droit international est respecté (.) aider les ONG à aider les populations sur le terrain".

Tapie saura mardi s'il doit rembourser — Crédit lyonnais
En prenant en compte les créances croisées, l'homme d'affaires avait déjà vu son solde à payer ramené à 280 millions d'euros. Ils ont confié au tribunal de commerce le soin " de se prononcer sur la clôture de la procédure de sauvegarde ".

"Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu, quand nous le jugerons le plus utile et le plus efficace", a-t-il poursuivi, précisant qu'il était en contact étroit avec Donald Trump.

"Evidemment, c'est l'attaque chimique qui nous a poussés à accepter" de partir, a déclaré Yasser Delwane, le chef du bureau politique de Jaich al-Islam, dont les combattants continuaient de quitter jeudi Douma pour rejoindre des zones rebelles dans le nord de la Syrie. "Nous avons la preuve que la semaine dernière, il y a maintenant près de dix jours, des armes chimiques ont été utilisées, au moins du chlore, et qu'elles ont été utilisées par le régime de Bachar al Assad".

La France a la preuve que le régime syrien a eu recours à l'arme chimique à Douma, dans la Ghouta orientale, et décidera d'une action militaire en coordination avec les Etats-Unis, a déclaré Emmanuel Macron.

Paris assigne Airbnb et deux autres plateformes devant les tribunaux
Pour l'ensemble de l'Hexagone, 450.000 hébergements figurent sur son site, un chiffre à comparer à 650.000 chambres d'hôtels. Dans Paris intra-muros, Airbnb compte 65.000 hébergements, contre 80.000 chambres d'hôtels.

Il faut "enlever les moyens d'intervention chimiques au régime", a répété le président français, en insistant sur le fait que d'éventuelles frappes interviendront "une fois que nous aurons vérifié toutes les informations".

Les équipes américaine et française "travaillent très étroitement" en ce sens, a-t-il indiqué.

Emmanuel Macron lui a répondu en affirmant que la France ne participerait à aucune "escalade" mais qu'elle ne pouvait laisser impunis "des régimes qui se croient tout permis, en particulier le pire en contravention du droit international".

Varane sous pression, Zidane lui donne un conseil — Real
Sincèrement je ne crois pas que Varane ait quelque chose de plus à faire parce qu'il fait toujours tout bien. Ce mercredi face à la Juventus, il sera le patron de la défense puisque son habituel acolyte est suspendu.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL