"Ce n'est pas la faute personnelle" de Zuckerberg, juge un spécialiste — Facebook

Elisee Touchard
Avril 11, 2018

"Il est évident aujourd'hui que nous n'avons pas fait assez pour empêcher ces outils d'être utilisés de façon malintentionnée", a expliqué le multimilliardaire de 33 ans, qui avait troqué son traditionnel t-shirt gris pour un costume sombre et une cravate bleu ciel.

L'attente était énorme et le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a su éviter la majorité des pièges tendus par les deux commissions du Sénat américain. "Nous aurions pu les suspendre" en 2015, "nous avons fait une erreur", a-t-il dit, ajoutant avoir été certain à l'époque que le sujet était clos lorsque la firme leur avait assuré avoir effacé les données.

Visiblement fatigué par le feu roulant des questions, le PDG a notamment peiné à justifier pourquoi le réseau n'avait pas suspendu dès 2015 Cambridge Analytica, ni prévenu le régulateur du commerce, ni les utilisateurs que leurs données avaient été détournées.

Triplé de Chad Le Clos en papillon — Jeux du Commonwealth
En 2012, aux jeux olympiques de Londres, 7 athlètes sur les 60 que comptait l'équipe camerounaise, avaient disparu du village olympique.

"Nous n'avons pas pris une mesure assez large de nos responsabilités et c'était une grosse erreur". C'est seulement quand le sénateur démocrate de l'Illinois, Dick Durbin, lui a demandé s'il aimerait "dire à tout le monde dans quel hôtel [il a] dormi hier" que Mark Zuckerberg a semblé déstabilisé.

Il a également confirmé que Facebook coopérait avec l'équipe du procureur spécial Robert Mueller qui enquête sur l'ingérence russe dans la campagne. Mais "ma principale inquiétude, c'est que Facebook ne sache pas" remédier de lui-même aux problèmes, a-t-il dit.

Dans ses exercices répétés de contrition au fil de la chute du cours Facebook en Bourse, Zuckerberg a promis que les "erreurs seront réparées".

Insolite: il mange des piments beaucoup trop forts et finit à l'hôpital !
La Faucheuse de la Caroline, de son petit nom francophone, est spécialement sélectionnée pour être le plus agressif possible. Il est actuellement considéré par le Guinness des records comme le piment le plus haut sur l'échelle de Scoville .

Selon le New York Times , Facebook aurait été plus loin en récupérant aussi les messages privés des utilisateurs de l'application "This Is Your Digital Life". "Non, je ne choisirais sans doute pas de partager cela avec vous ici", a reconnu le PDG du réseau social. "Avant 2015, la politique de Facebook permettait aux développeurs de demander l'autorisation d'accéder au contenu de la boîte de réception, mais uniquement si la personne donnait son consentement" , a confirmé à la BBC une porte-parole de l'entreprise américaine.

Une plainte en nom collectif a par ailleurs été déposée mardi devant un tribunal du Delaware (nord-est) par des utilisateurs américains et britanniques affirmant que le réseau social a "échoué à protéger" les informations personnelles de plus de 80 millions de personnes aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Nouvelle journée "justice morte" dans les tribunaux de France — Grève des avocats
Les professionnels de justice qui s'y opposent considèrent que ce projet sacrifie la qualité de la justice. Nouvelle journée "justice morte" pour les avocats , mercredi 11 avril 2018 .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL