Le "condom challenge", nouveau défi idiot

Olivia Lacan
Avril 6, 2018

Après le sympathique Ice Bucket Challenge, le défi inutile de la feuille A4, le Blue Whale Challenge qui poussait les adolescents à se mutiler ou le Salt and Ice Challenge qui laissait des traces de brûlures, nous voilà au "Condom Challenge". Il s'agit d'aspirer un préservatif par la narine et le faire ressortir par la bouche. Sauf que, comme vous vous en doutez, cette pratique comporte de nombreux risques tels que l'étouffement. "Les voies nasales et les sinus ont des cellules spéciales qui peuvent être endommagées si des objets, tels que des préservatifs, y sont placés, conduisant potentiellement à une infection bactérienne ou fongique grave ", a expliqué Robert Glatter, urgentiste à l'hôpital Lenox Hill de New-York à nos confrères américains de la chaîne CBS News.

Les ravisseurs d' un prêtre exigent 500.000 dollars pour sa libération — RDC
Mardi 3 avril, la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a dénoncé cet enlèvement et exigé la libération de tous les prêtres enlevés en RD-Congo. .

Mais qu'est-ce donc? Vu le nom du défi, cela ne présage encore une fois rien de bon...

30 terroristes tués par les troupes françaises et maliennes — Mali
Barkhane a engagé 2 hélicoptères de combat Gazelle et 2 Mirage 2000, mais aucune frappe aérienne n'a eu lieu, selon lui. Il a assuré toutefois qu'aucun soldat français de l'opération Barkhane " n'a été tué ou blessé ".

La mode avait déjà fait parler d'elle dans les années 2000 mais elle n'avait pas pris d'ampleur. Des médecins, interrogés par le magazine Forbes, soulignent à quel point le " condom challenge " est dangereux pour la santé, insistant sur le fait que le préservatif pourrait facilement être coincé dans le nez ou la gorge, bloquant la respiration.

Jean-Marie Le Pen adhère à un parti européen ultranationaliste
Au Parlement européen, le FN compte 17 députés sous son étiquette et deux autres députés proches non inscrits: Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL