Un diplomate Français arrêté pour fourniture d'armes aux Palestiniens

Dominique Dufresne
Mars 19, 2018

Dreuz a besoin de votre soutien financier.

Un juge devrait spécifier lundi 19 mars à Beer-Sheva (sud) les charges pesant sur ce Français d'une vingtaine d'années travaillant pour le consulat général français dans les Territoires palestiniens - en Cisjordanie et à Jérusalem-Est occupées, et dans la bande de Gaza -, ont indiqué ces sources. Les autorités judiciaires de l'Etat hébreu ont imposé un strict embargo à la presse sur les développements de l'enquête qui serait liée à la saisie, la semaine dernière, d'un stock d'armes à Jérusalem-est, conduisant à l'arrestation de plusieurs Palestiniens et Israéliens.

Nouvelle explosion à Austin, deux blessés — États-Unis
Les spéculations vont bon train sur le lien possible entre cette nouvelle explosion et les trois attaques aux colis piégés. Le FBI a affirmé sur Twitter que ses agents étaient sur place, dans ce quartier résidentiel de la ville.

Il est soupçonné d'avoir fait sortir environ 70 pistolets et deux fusils automatiques de la bande de Gaza, selon le Shin Beth.

La bande de Gaza, gouvernée par le Hamas, considéré comme une organisation terroriste par Israël, est soumise par ce dernier à un rigoureux blocus depuis dix ans, aux conséquences humanitaires catastrophiques. Le suspect "a bénéficié et continue de bénéficier de la protection consulaire" apportée aux ressortissants français, a-t-il ajouté sans fournir plus de détail sur l'affaire.

Haute-Garonne: le PS humilie LREM dans une législative partielle
Un taux toutefois comparable aux législatives partielles organisées ces dernières semaines en métropole. Son élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel en décembre 2017.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En 2013, déjà, le chef du garage du même consulat avait été arrêté au poste frontière d'Allenby, séparant Israël et la Jordanie, avec dans le coffre d'un véhicule pourvu de plaques diplomatiques un chargement de 152 kg d'or, des chèques pour une valeur de près de 2 millions de dollars, des centaines de téléphones cellulaires, ainsi que 500 kg de tabac. Le Français se servait de son immunité pour éviter les contrôles israéliens. Les autorités israéliennes observent la plus grande discrétion sur l'affaire et le tribunal de Beer-Sheva n'a pas confirmé la comparution.

Emmanuel Macron accuse une nouvelle baisse dans l'opinion — Sondage
Il connaît notamment un fort recul chez les sympathisants Les Républicains, mais aussi chez les retraités et les ouvriers. Depuis le début de l'année 2018, la cote de popularité du Président et de son premier ministre ne cesse de s'effriter.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL