On m'a refusé la nationalité Française — Maître Gims

Elisa Mosse
Mars 19, 2018

"Je ne suis toujours pas français, j'avais fait une première demande, mais elle a été refusée, je ne sais pas pourquoi", s'interroge-t-il. C'est par cet aveu déchirant que Maître Gims a démarré son entretien avec Nikos Aliagas dans l'émission En balade avec.

Mais il a beau avoir à son actif 5 millions d'albums vendus, auréolés d'une Victoire de la musique, et d'une invitation à chanter au Stade de France, il est un trophée que le rappeur de 31 ans n'a pas encore réussi à obtenir: celui de la nationalité française.

Haute-Garonne: le PS humilie LREM dans une législative partielle
Un taux toutefois comparable aux législatives partielles organisées ces dernières semaines en métropole. Son élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel en décembre 2017.

Lors d'une interview diffusée par Europe 1 le 16 mars, le chanteur congolais Maître Gims a fait part de toute son incompréhension au micro de Nikos Aliagas: sa demande de nationalité française lui a été refusée.

Il est né à Kinshasa, en République démocratique du Congo, et est arrivé en France à l'âge de 2 ans et demi. "Je me suis dit que parce qu'un jour j'avais fait un plateau télé où j'ai dit que "Oui, c'est bon, je vais avoir mes papiers", je crois que ça les a vexés ". "Le dossier, il est béton".

Neige : Orne, Calvados et Manche placés en vigilance Jaune
De nouvelles chutes de neige sont attendues en fin d'après-midi, mais leur tenue au sol est limitée voire peu probable. La neige sera collante mais ne devrait pas tenir au sol avec des températures entre 2 et -2 °C.

Alors que le chanteur de variétés décrit les tests (en apparence très simples) de langue française qu'il a dû passer pour tenter de décrocher sa nationalité française, l'animateur de radio s'enquiert: "A la limite de l'humiliation, quoi?" "Je me sens Français, je m'exprime en français, je suis ambassadeur de langue française dans le monde, mais on m'a refusé la nationalité", a-t-il alors déploré.

Facebook suspend une entreprise liée à la campagne de Donald Trump
Le New York Times avance que des copies des données obtenues par Cambridge Analytica existent toujours, et que certains journalistes ont même pu les consulter.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL