Face à la grève, le gouvernement tiendra bon, affirme Le Maire — SNCF

Dominique Dufresne
Mars 19, 2018

Face à la grève annoncée à la SNCF, Bruno Le Maire a assuré dimanche que le gouvernement tiendrait son cap quelle que soit la longueur du conflit, alors que la méthode de la réforme a été critiquée par le président du Sénat. Mais quelle que soit la durée du mouvement social, "nous tiendrons", a répondu dimanche 18 mars Bruno Le Maire.

Un acrobate du Cirque du soleil meurt après avoir fait une chute
Yann a été avec nous pendant plus de quinze ans et était aimé par tous ceux qui ont la chance de le connaître. Alors qu'il exécutait un numéro de sangles aériennes, l'artiste d'expérience a fait une chute sur la scène.

Le responsable a souligné à ce titre la décision du gouvernement de mettre de côté la question des retraites et de prendre en considération la dette de la SNCF plus de 40 milliards d'euros, sans dire précisément si l'Etat était prêt à la reprendre à son compte. Disant "penser aux usagers" et rappelant que la suppression du statut des cheminots ne s'appliquerait qu'"aux nouveaux cheminots et pas aux anciens", le ministre a affirmé qu'il ne cachait ni son "étonnement" ni sa "surprise" devant les appels à la grève annoncés "alors que les discussions ne sont pas achevées". Il faut donner sa chance à la discussion " a-t-il plaidé.

Jean-Pierre Rivère sur le départ à Nice ?
À la tête de l'OGC Nice depuis juillet 2011, Jean-Pierre Rivère a décidé de passer la main à la fin de la saison. Rivère entend donc se retirer, mais sans précipitation.

À quelques jours de la journée de mobilisation du 22 mars, et alors que l'intersyndicale des cheminots a annoncé une grève de deux jours sur cinq d'avril à juin, Bruno Le Maire veut montrer les muscles.

OM-OL : Valbuena sera évidemment pour Marseille
L'OM reçoit l'OL ce dimanche en conclusion de la 30e journée de Ligue Ligue 1. Tout naturellement son choix s'est porté sur le club phocéen: " Marseille .

Car Emmanuel Macron et son Premier ministre ont toutes les raisons de tenir. "Si je vous le disais, je serais un piètre négociateur" a-t-il fait valoir. Le ministre de l'Économie et des finances a affirmé que le gouvernement prévoyait de faire "des privatisations importantes", dans les mois à venir, sans préciser le nom des entreprises dans lesquelles l'État comptait se désengager.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL